Accueil Monde Europe

Biden en Europe: «America is back», l’Otan sous stéroïdes

Le nouveau président est tout miel pour l’Alliance. C’est un long catalogue « d’adaptations » qui sera avalisé lundi prochain par les Alliés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

C’était le cauchemar redouté à l’Otan : un nouveau sommet avec Donald Trump, s’il avait été réélu. Le candidat Biden avait averti : « Nous savons que l’Otan s’effondrera si Donald Trump est élu pour quatre ans de plus ». Joe Biden était loin d’être le seul à le penser. En 2018 à Bruxelles, Trump avait sidéré les Alliés, qui avait menacé de larguer les amarres de l’organisation. Le fond de la pensée de celui qui rumine un retour en 2024 : « Nous sommes les couillons qui paient pour tout le truc ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lombard Fernande, lundi 14 juin 2021, 13:04

    Joé veut nous vendre quelques F-35 en plus. Déjà que son virus coûte la peau des fesses à l'Europe, il aimerait que l'on en fasse plus. Pourtant, on est toujours aussi rigoureux dans la soumission... Que nous demander de plus.

  • Posté par Joute Dodo, jeudi 10 juin 2021, 1:49

    N'empêche, le clown orange a fait beaucoup de dégâts, ce qui a infiniment plu à poutine-le-tueur et au génocidaire à la tête de la Chine.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs