Accueil Monde Europe

La justice russe désigne comme «extrémistes» les organisations de Navalny

A quelques mois des législatives de septembre, un tribunal de Moscou a ordonné mercredi la liquidation des organisations de M. Navalny, notamment son Fonds de lutte contre la corruption (FBK).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La justice russe a désigné mercredi comme « extrémistes » les organisations de l’opposant emprisonné Alexeï Navalny, point d’orgue de la liquidation de son mouvement qui ouvre la voie à une répression accrue de ses partisans.

L’opposant, qui purge une peine de deux ans et demi de prison pour une affaire de fraude qu’il juge politique, a aussitôt fait savoir sur Instagram qu’il « ne reculera pas ».

Ce jugement, à l’issue d’une audience à huis clos, intervient après des mois de répression ayant visé l’opposition russe, marquée par l’envoi d’Alexeï Navalny, 45 ans, en colonie pénitentiaire, l’exil de plusieurs cadres de son mouvement, mais aussi des mesures ciblant la presse indépendante et d’autres voix critiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, jeudi 10 juin 2021, 18:03

    L'Occident (comme il l'aime à s'appeler) doit regretter la Russie de Eltsine.

  • Posté par Pedro Teixeira, jeudi 10 juin 2021, 10:30

    La Russie n'est plus l'URSS, mais les methodes n'ont pas changé !

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs