Accueil Culture Musiques

Après la marche lente, Bruxelles attend le tango

Quatre couples de maestros argentins danseront sur la Grand-Place. D’autres concerts et bals au Karreveld, au Parc Royal, à l’Hôtel de la Poste...

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Samedi dernier, à l'issue de cinq heures de « slow walk » à travers la ville, la Grand-Place de Bruxelles se transformait en gigantesque piste de danse au son du « Let's dance » de Bowie. Une semaine plus tard, c'est le tango qui fera vibrer cette même Grand-Place pour la grande nuit des maestros du 12e Brussels Tango Festival.

Lorsque cette musique, longtemps négligée, revint au goût du jour à la faveur notamment des interprétations et compositions magistrales d’Astor Piazzola, beaucoup pensaient qu’il s’agissait d’un phénomène de mode qui ne durerait que quelques saisons. Aujourd’hui pourtant, les cours de tango ont toujours le vent en poupe et un événement comme le Brussels Tango Festival montre à quel point toutes les facettes de cette culture ont réussi à s’imposer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs