Le bien de la semaine: une magnifique villa à ossature bois à vendre près de Namur

1

Implantée dans un cadre vert sur les hauteurs de Namur, cette villa à ossature bois est à la fois contemporaine et très chaleureuse. Elle bénéficie d’une situation privilégiée et recherchée, ainsi que d’excellentes performances énergétiques, de finitions de grande qualité et de nombreux équipements. Son intérieur composé de quatre chambres pourra combler les besoins d’une famille, mais aussi d’une activité professionnelle puisque la villa héberge un bureau et un grand garage déjà aménagé.

1

Situation

Cette villa est située sur les hauteurs de Namur, dans un cadre particulièrement vert. Elle est en effet implantée au cœur d’un terrain de 40 ares entièrement clôturé, et bordé au fond par le bois de la Vecquée. La villa dispose d’une certaine intimité grâce à sa situation en retrait de la route et à l’absence de vis-à-vis avec le voisinage. La rue accueille des arrêts de bus tous proches, et l’on trouve plusieurs commerces à cinq minutes à peine en voiture. Il faut compter environ dix minutes de route pour rejoindre le centre de Namur, sa gare et ses très nombreuses facilités. L’accès à l’autoroute E411 est quant à lui situé à peine plus loin.

2

État général

Cette villa a été construite en 2014. Elle est dotée d’une ossature en bois et présente d’excellentes performances énergétiques (PEB A). L’isolation a été réalisée avec une majorité de matériaux naturels, les châssis sont en aluminium double vitrage et les faibles besoins en chauffage (au sol au rez) sont assurés par une pompe à chaleur et un insert à pellet dans le séjour. La villa se distingue aussi par un niveau de finitions élevé. On y retrouve des matériaux nobles comme des parquets massifs, des menuiseries et meubles artisanaux ainsi que plusieurs rangements sur-mesure. A cela s’ajoutent un système d’alarme, une ventilation double flux, un aspirateur central, un portail d’entrée avec accès Wifi… Bref, l’habitation est non seulement dans un excellent état, mais elle est également très complète.

3

Disposition

La villa possède des espaces lumineux et généreux. Au rez-de-chaussée, le séjour rassemble un salon, une salle à manger et une vaste cuisine équipée dont une partie est ouverte sur le living. On retrouve aussi à ce niveau un hall avec rangements et WC, un bureau avec un coin salle d’attente (idéal pour une profession libérale), un local technique ou encore un garage pour 4 voitures qui est aménagé et peut devenir une grande pièce à part entière. L’étage accueille un WC séparé, une salle de douche et trois chambres avec de vastes placards intégrés. La suite parentale se trouve au même niveau et se compose d’une chambre, un dressing, une salle d’eau et une généreuse terrasse couverte qui surplombe son équivalent au rez-de-chaussée. Ces espaces intérieurs sont entourés par un grand jardin aménagé qui comprend des abris, une grande terrasse ou encore un espace parking à l’avant.

4

Prix

La villa est mise en vente à 950.000 euros. Elle intègre de nombreux élements sur-mesure et matériaux nobles, est de construction récente (2014) et est très bien entretenue. Outre son ossature bois, l’habitation se distingue aussi par ses équipements et son aspect peu énergivore.

Adresse : Namur

Surface habitable : 340 m2

Chambres : 4

Salles d’eau : 2

WC : 4

Cave : non

Jardin : oui, +/- 40 ares

État : récent

Garage : oui, 4 voitures

PEB : A

Agence : Les Viviers – www.lesviviers.be

Sur le même sujet
Namur (prov. de Namur)
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le covid a eu des conséquences inattendues sur le report de soins.

    Coronavirus: pour quatre Belges sur dix, le report de soins a un impact négatif sur leur santé

  2. Philippe Henry conduira la délégation belge à la COP26 de Glasgow.

    Philippe Henry au «Soir»: «Il faut envisager une nouvelle manière d’habiter la Wallonie»

  3. Plus de 81.000 personnes se sont inscrites pour le « grand nettoyage »  en Wallonie, de ce mercrdei à samedi.

    Le grand nettoyage en Wallonie, l’arme anti-consigne

La chronique
  • La chronique «#visapourlaflandre»: et revoici le«kibbelcabinet»

    Il y a des mots qui disent mieux ce qu’ils veulent dire quand on les emprunte à une autre langue que le français. Quoi de plus soulageant qu’un « what the fuck ! » bien placé pour tacler sèchement un collègue, qu’un « tof ! » pour envoyer un beau compliment, ou qu’un « mais c’est quoi ce brol ? » pour atomiser le travail bâclé d’un voisin de bureau.

    Dans le dico multilingue des mots pour le dire, un petit nouveau a fait son apparition. Les francophones ne disent ainsi plus « cabinet des disputes ou des chamailleries » mais « kibbelcabinet » pour désigner les disputes au sein du gouvernement fédéral. L’expression n’est en fait pas neuve, elle vient surtout de gagner en intensité.

    Le « kibbelcabinet » a ainsi fait son apparition dans les journaux du nord du pays lorsque les partis flamands de la suédoise sous Charles Michel ont commencé à se tirer dans les pattes de plus en plus ouvertement. Les coups échangés entre Kris Peeters, ministre CD&V et ses homologues de la N-VA n...

    Lire la suite

  • Le distributeur de cash n’est pas préhistorique pour tout le monde

    Il y a quelques dizaines d’années, la Belgique comptait sur son territoire deux réseaux de distributeurs de cash. Progrès incroyable, l’existence d’un appareil Mister Cash ou Bancontact – c’étaient leurs noms – marquait les premiers pas de la possibilité pour le client de gérer ses retraits d’argent de façon autonome, où il voulait, quand il voulait. En 1989, les banques belges ont fusionné ces deux réseaux concurrents : c’était une très bonne décision qui...

    Lire la suite