Accueil Culture Mode

De fils en aiguilles

Depuis 2013, le prix Jean-Louis Dupont récompense un diplômé en design textile à La Cambre. Le comédien Charlie Dupont s’est chargé de le remettre mardi, en mémoire de son père.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Il a un très joli nom, ce prix. Plus drôle, plus chic, plus pétillant qu’un Grammy, un Oscar ou un Soulier d’or, c’est le Fil Fou. Le Fil Fou a été créé en 2013 par Delphine et Françoise Dupont, fille et femme d’un monsieur qui fut pendant une trentaine d’années à la tête de la Manufacture belge de Fils Fantaisie à Ellezelles, une petite entreprise familiale et artisanale fondée par son propre père, Lucien.

Bourdon, chenille, viscose, résille, bouclette, ruban, lacet, lurex… Jean-Louis Dupont créait avec passion des fils destinés à la haute couture, au prêt-à-porter, à l’ameublement, au tricot et à la passementerie. Son entreprise était florissante et fournissait un grand nombre de marques et de créateurs de mode, jusqu’à ce que les années 1990 et les premières vagues de délocalisation mettent les producteurs de textile sur la paille. L’usine ferme ses portes en 1998.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mode

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs