Tour de Suisse: la 5e étape et le maillot jaune pour l’Equatorien Richard Carapaz (vidéo)

Photo News
Photo News

Décrochant la 10e victoire de sa carrière, la première de sa saison, Carapaz endosse le maillot jaune en tête du classement général.

L’Equatorien, 28 ans, a devancé le Danois Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech), dans un sprint à deux, au sommet de Leukerbad. Le Canadien Michael Woods (Israël Start-Up Nation) a pris la 3e place à 39 secondes réglant le sprint des poursuivants devant l’Australien Lucas Hamilton (BikeExchange). Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a fini dans ce groupe des favoris, à la 7e place.

C’est carrément le leader au général au départ de l’étape, le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) qui a profité de la première difficulté du jour pour prendre le large avec l’Autrichien Hermann Pernsteiner (Barhain-Victorious) et l’Espagnol Sergio Samitier (Movistar). Le Suisse Claudio Imhof (Team Suisse) a rejoint le trio ensuite pour permettre au quatuor désormais, de posséder 3 minutes d’avance sur le peloton à une centaine de kilomètres de l’arrivée.

Le peloton s’est rapproché à 30 secondes à 30 kilomètres de l’arrivée à l’approche de la grosse bagarre qui s’est jouée dans l’Erschmatt (8km à 8,4 %) puis deux kilomètres dans la montée (de 8 km aussi) vers l’arrivée à Leukerbad.

C’est le Néerlandais Antwan Tolhoek (Jumbo-Visma) qui a lancé les hostilités à 24 km du but, une fois le regroupement général opéré. Mais c’est le Colombien Esteban Chaves (BikeExchange) qui se portait résolument à l’avant, passant en tête au sommet de l’Erschmatt. Le Danois Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech) l’a rejoint dans la descente. Le duo a entamé la dernière ascension, à 8 bornes de l’arrivée, avec 20 secondes d’avance.

Chavez devait lâcher prise dans la montée finale, laissant filer Fuglsang. A 3 kilomètres du sommet, l’Equatorien Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) revenait sur le Danois pour ensuite filer vers la victoire, au sprint. Richard Carapaz, vainqueur du Giro 2019, détrône Mathieu van der Poel en tête du classement général où il possède désormais 28 secondes d’avance sur Fuglsang et 33 sur Alaphilippe.

Vendredi une étape difficile est aussi au menu entre Fiesch et Disentis Sedrun sur 130.1km. Le Tour de Suisse s’achève dimanche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous