Accueil Belgique Politique

La loi pandémie à nouveau renvoyée devant le Conseil d’Etat

Début de l’histoire sans fin ? Ce second renvoi devant la juridiction d’un texte sur lequel s’est entendue une majorité marque en tout cas la confirmation de l’utilisation d’une nouvelle arme parlementaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Rebelote. Comme le 20 mai dernier, l’opposition a produit jeudi à la chambre une série d’amendements au projet de loi de pandémie et réclamé qu’ils soient examinés par le Conseil d’Etat. L’avis de la section législation est demandé en urgence ce qui veut dire qu’il sera rendu dans les cinq jours et que le vote du projet de loi devrait être remis à l’ordre du jour de la plénière du 17 juin.

« Manœuvre dilatoire », crie la majorité. « Manœuvre essentielle pour un texte important », rétorquent en substance les parlementaires N-VA, PTB, Vlaams Belang, CDH, Défi qui assurent que le dernier avis de la juridiction (il date du 9 juin) examine uniquement les modifications déposées par la majorité en commission de l’Intérieur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, lundi 14 juin 2021, 16:14

    On fera pour cette loi ce qu'on a fait pour le référendum de Maastricht, rejeté entre autres par la France : on en refera une version avec de légères variations cosmétiques et on dira que l'approbation démocratique n'est plus nécessaire parce que, c'est bien connu, nos politiciens savent mieux ce qui est bien pour nous.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 11 juin 2021, 22:00

    Certains voulaient un "débat parlementaire" pour revigorer la "démocratie" : Eh! Bien ... nous l'avons ! Inutile de se lamenter. Mais revenons un instant en arrière en début de Pandémie : aurait-on imaginé le tableau d'un "débat parlementaire" préalable à une prise de décision gouvernementale ? LOL ... Et je crois que même le Brésil aurait vaincu le Covid bien avant nous ! On aurait eu a creuser les tombes en série avec l'armée et à l'aide de pelles mécaniques ; comme vu ailleurs !

  • Posté par Pire Bernard, lundi 14 juin 2021, 16:15

    Des tombes en série ? Des missions de morts aussi sans doute ? Faut arrêter de vous abreuver à des médias compromis et avaler tout ce qu'on diffuse dans la lucarne à blaireau.

  • Posté par massacry olivier, samedi 12 juin 2021, 15:08

    Dodo, ce qu'il manqué aussi et surtout c'est tout simplement du bon sens, de la responsabilité individuelle et de la responsabilité , et de la persévérance.

  • Posté par Joute Dodo, samedi 12 juin 2021, 10:08

    Ce que vous écrivez est faux. Il était partfaitement possible de combattre la pandémie avec les moyens légaux exisrants. Ce qui nous a manqué, ce sont des gens compétents aux plus hauts niveaux. Aucune loi ne compensera l'incpmpétence de certains ministres ou secrétaires d'état détruire notre stock de masques avant que les nouveaux soient arrivés. Plus de 6 mois pour tester efficacement la population, communication excécrable faite par des ploucs. Voltes-faces continuelles pour les mesures anti-covid.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs