Baloise Belgium Tour: une première victoire en 2021 qui «fait du bien» à Remco Evenepoel

Photo News
Photo News

La pépite de Deceuninck-Quick Step compte désormais 45 secondes d’avance au général sur son équipier Yves Lampaert, qu’il a devancé de 2 secondes jeudi, et 53 secondes sur Gianni Marchand.

«Un tel effort fait bien sûr mal, mais je tenais à réaliser une belle performance ici», a expliqué Evenepoel, deuxième derrière Robbe Ghys mercredi mais déjà leader grâce aux bonifications. «J’étais encore déçu de ne pas avoir gagné la première étape. J’avais travaillé dur pour cela. Je roulais pour mon classement, et ces autres gars restaient dans ma roue. Sans rancune cependant. C’est dommage pour Yves Lampaert que je l’ai dépassé. Il s’en est fallu de peu. J’ai dit à Yves qu’aujourd’hui nous pouvions faire un et deux, également au général. Nous y sommes parvenus. Sur le podium de départ, j’ai entendu le temps d’Yves et j’ai su qu’il fallait le prendre au sérieux.»

« Cela fait du bien »

Evenepoel a parfaitement négocié son contre-la-montre. «J’ai entendu au point intermédiaire que j’avais plus ou moins le même temps que Lampaert. La partie après le virage à gauche était importante. Lors de la reconnaissance, au matin, le vent était dans le dos. Cette fois, il était de face. J’ai l’avantage de pouvoir garder une meilleure position aérodynamique qu’Yves. Il doit s’appuyer davantage sur sa puissance. Grâce à cela, j’ai pu faire une différence de 2 secondes.»

Evenepoel a décroché son premier succès de la saison, qu’il a débutée au Tour d’Italie, en mai, où il avait abandonné après une chute. «Cela fait du bien. Je dois encore digérer cela. J’espère encore montrer quelque chose dans l’étape d’Hamoir (samedi, ndlr). Nous déciderons plus tard de la manière d’aborder cette étape, offensivement ou défensivement. J’espère que nous pourrons encore décrocher une étape avec l’équipe», a conclu Evenepoel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @News

    Par Eric Clovio

    Tour de France

    Tour de France: les favoris montent en puissance

  • Mark Cavendish (étape) et Remco Evenepoel (général) célèbrent, à l’arrivée finale à Beringen. @Belga

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Remco Evenepoel: «J’ai besoin de souffrir avant les Jeux»

  • Photonews

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Caleb Ewan s’invite au buffet de Hamoir

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous