Euro 2020: l’Italie doit penser «au travail et à s’amuser» avant le match contre la Turquie, selon le sélectionneur Roberto Mancini

Photo News
Photo News

Mancini ne se lance pas avant le match contre les Turcs. «Nous devons respecter la Turquie. C’est une équipe nationale pleine de talents. Le premier match est toujours difficile, mais nous devons penser à jouer au football.»

Mancini a pris la tête de l’Italie en 2018, après la déroute en qualification au Mondial, que les Azzurri avaient manqué pour la première fois depuis 1958. L’ancien entraîneur notamment de Manchester City et de l’Inter Milan a revigoré la ’Nazionale’, qui reste sur une série de 27 matchs sans défaite et se présente à l’Euro dans la peau d’un outsider. «J’étais confiant il y a trois ans, je le suis encore plus aujourd’hui», a confié Mancini. «Nous avons bien travaillé, nous avons de bons joueurs. Il y a un groupe excellent. Cela fait du temps que nous sommes ensemble, nous nous amusons et voulons continuer à le faire et, à la fin, si nous réussissons, arriver à Londres... Nous en reparlerons, mais je suis très confiant.»

Petit regret du sélectionneur, l’Italie jouera la phase de poules dans un Stadio Olimpico de Rome rempli à un quart de sa capacité, soit 16.000 spectateurs. «Vu la situation, cela aurait été plus beau d’accueillir plus de monde. L’OIimpico rempli nous aurait donné une poussée en plus, mais de jouer devant personne à jouer devant 16.000 personnes, c’est déjà un premier pas.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous