Accueil Sports Football Diables rouges

Dries Mertens: «C’est sûr que l’on ressentira les absences»

Ce samedi, les Diables rouges entrent dans la compétition à l’occasion de leur premier match face à la Russie. Pour Dries Mertens, il s’agit d’une belle occasion d’entamer le tournoi dans la peau de titulaire et de prouver à Roberto Martinez qu’il est revenu à son meilleur niveau.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

De lutin belge à légende napolitaine. À 34 ans, Dries Mertens n’a plus grand-chose à prouver chez les Partenopei, lui qui s’est fait une place au soleil dans sa ville de cœur en devenant le meilleur buteur du club transalpin devant Marek Hamsik et Diego Maradona. Ciro – son surnom, donné par un certain Pepe Reina en référence à son amour et son identification à la cité parthénopéenne – se sent comme chez lui à Naples. À son domicile, dans les ruelles de la ville et, bien sûr, dans les travées du stade renommé en l’hommage de l’ancienne gloire argentine. « Je n’ai pas encore pu parler avec le club, mais je ne pense pas que je partirai », a expliqué Mertens, comme pour couper court aux rumeurs naissantes à son égard dans la Botte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs