Mondiaux de judo: Nikiforov plie bagage dès le deuxième tour

Photonews
Photonews

Après celle en or de Matthias Casse, mercredi, en moins de 81 kg, la Belgique ne décrochera pas de deuxième médaille aux Mondiaux de judo de Budapest. Toma Nikiforov (IJF 15), que l’on attendait avec impatience ce vendredi en moins de 100 kg, s’est fait surprendre dès son deuxième combat par l’Ouzbek Khurramov (IJF 14) et a dû rapidement plier bagages.

À 28 ans, le Schaerbeekois était pourtant dans une excellente passe depuis le début de cette année où il s’était imposé au Grand Chelem de Tachkent et avait fini 3e à celui de Tbilissi en mars avant de décrocher le deuxième titre européen de sa carrière, un mois plus tard, à Lisbonne. Une succession de bons résultats qui lui avait permis d’assurer définitivement sa sélection pour les JO de Tokyo après avoir longtemps dû cravacher en raison de trois grosses opérations au genou (2018) et aux deux épaules (2019) qui l’avaient laissé sur le flanc pendant 17 mois.

Mais à Budapest, après avoir aisément pris la mesure du Gabonais Manongho (IJF 81) en l’immobilisant après 1 min 15, il a buté sur Khurramov, 24 ans, face auquel il n’a pas trouvé la solution dans sa prise de garde. Mené waza ari après 1 minute de combat, il était pourtant parvenu à rétablir l’égalité au marquoir à 1 min 20 de la fin. Mais il allait ensuite se faire surprendre en contre, encaissant un deuxième waza ari équivalant à un ippon.

Sans remettre en question sa saison 2021, ce résultat contrariant va forcer Nikiforov et son équipe à travailler d’arrache-pied jusqu’aux JO pour tenter de trouver des solutions face à ce type de combattant.

En moins de 78 kg, côté féminin, Sophie Berger (IJF 42) a, elle, été sortie d’emblée par la Brésilienne Aguiar (IJF 12) par waza ari sans jamais parvenir à l’inquiéter. En ballottage très défavorable au ranking avant ces Mondiaux, elle devra repousser ses ambitions olympiques à 2024.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous