L'aéroport d'affaires de Wevelgem recherche un nouvel exploitant

Les autorités flamandes ont décidé que l'infrastructure pouvait rester publique, mais qu'il valait mieux confier l'exploitation à un acteur privé. Les autre aéroports régionaux de Deurne et Ostende opèrent de la même façon.

A l'aéroport international de Courtrai-Wevelgem, une série limitée d'activités sont encore aux mains d'une société privée, à savoir Flanders International Airport (FIA). Ce contrat court jusque fin 2023. Une nouvelle structure avec une gestion entièrement privée doit ensuite voir le jour.

FIA figure parmi les candidats intéressés à endosser cette gestion.

L'aéroport se concentrera toujours sur les vols d'affaires. "Nous voulons nous spécialiser dans cette niche afin d'attirer autant de nouveaux clients que possible. L'aéroport n'est de toute façon pas adapté aux vols charters, de ligne ou cargo."

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous