Accueil Société

En Belgique, on vend de plus en plus les corps d’adolescents

Elles ont 14 ou 15 ans et sont livrées à la prostitution, vendues sur photos à des « clients » qui les retrouvent dans des hôtels ou des locations journalières. Le phénomène prend une telle ampleur à Bruxelles, Liège et Anvers que le collège des PG s’y penche afin de trouver des solutions. Poursuivre plus systématiquement les clients, supposés se rendre compte qu’ils sont face à des enfants, pourrait être une des pistes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Krygier Alexis, dimanche 13 juin 2021, 21:28

    Certains ont du mal à lire... Certains sont des enfants vendant leur(s) copine(s). Rien avoir avec l'immigration. La citation de l'enfant mettant en lumière le fait qu'il gagne plus en un jour que ce que sa mère gagne en un mois fait froid dans le dos. Comme si ça justifiait tout. Quelles valeurs donne-t-on à nos enfants ? Que l'argent passe avant tout? Que l'argent nous définit ? Et ces gros dégueulasses qui se paient des jeunes, c'est aussi de la faute de l'immigration? Un seul s'est posé la question et a agit correctement en suspectant un soucis au niveau de la maturité de la personne. Un seul... et ils disent que 10 à 20 passent dessus par soir. À gerber. À quand une vraie protection pour les travailleurs et travailleuses du charnel? On livre la profession à toutes les dérives en ne l'encadrant pas.

  • Posté par Dentin Jean, lundi 14 juin 2021, 9:10

    Vous dites "Certains sont des enfants vendant leur(s) copine(s)". Cette conception de l "enfant" est la cause du problème. Ce sont en réalité des jeunes crapules, à traiter comme telles.

  • Posté par Jean Luc, dimanche 13 juin 2021, 23:12

    Ah non? Rien à voir avec l'immigration? Vous en connaissez beaucoup, des belges condamnés pour avoir prostitué leur "copine" ??? Fréquentez le tribunal correctionnel de Bruxelles ou de Liège, et vous parlerez en connaissance de cause.

  • Posté par Dentin Jean, dimanche 13 juin 2021, 10:31

    En cette matière criminelle comme les autres, le problème réside dans les priorités de la "justice". Le "respect des droits des bourreaux" surtout s'ils sont jeunes ou migrés, prime sur le droit des victimes. Il faut réapprendre à punir.

  • Posté par Jean Luc, samedi 12 juin 2021, 23:09

    Une bonne petite criminalité immigrée, ça. Merci la gauche...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs