Euro 2020

Roberto Martinez préface l’entrée en matière des Diables face à la Russie: «Les premières rencontres sont toujours compliquées»

Roberto Martinez préface l’entrée en matière des Diables face à la Russie: «Les premières rencontres sont toujours compliquées»
Photo News

Comme souvent, l’entame d’un grand tournoi revêt un aspect important, tant sur le plan comptable que psychologique. Samedi pour l’entrée en lice à l’Euro contre la Russie à Saint-Pétersbourg, l’adage sera d’autant plus vrai pour des Diables Rouges qui doivent se passer de deux pions majeurs avec Kevin De Bruyne et Axel Witsel.

«La première rencontre est toujours compliquée», a avoué Roberto Martinez en conférence de presse vendredi dans les travées du stade Petrovsky, ancien antre du Zénith Saint-Pétersbourg. «L’équipe est bien préparée, je sens que nous avons bien grandi et nous avons eu un très bon dernier match de préparation (victoire 1-0 contre la Croatie, ndlr). Mais c’est vrai que cette première rencontre est toujours difficile, car il faut s’adapter psychologiquement.»

Avant de défier les Russes dans un duel entre deux équipes «qui n’ont plus aucun secret l’une pour l’autre», Martinez a évoqué les sentiments qui habitent son groupe. «Je crois qu’ils sont excités mais confiants. C’est en quittant Tubize et en voyageant jusqu’ici que vous sentez que le tournoi approche. C’est presque là. Il n’y a plus qu’une chose à faire, profiter d’un bon match de football. Nous allons jouer dans un stade magnifique, devant plus de 30.000 personnes, c’est top.»

La Belgique, 3e du Mondial 2018, est forcément pointée parmi les favoris. «L’équipe a prouvé ces trois dernières années qu’elle était constante, et cela se traduit dans le classement FIFA. De plus en plus de fans neutres suivent l’équipe. Cette attente ne change rien pour nous. Nous avons grandi ensemble et possédons désormais plus d’expérience. Je pense que la difficulté résidera surtout dans les équipes que nous allons affronter.»

Interrogé sur son trio défensif, Roberto Martinez a précisé que le dernier entraînement des Diables allait être «important» pour le choix de ses titulaires. «Il faut prendre en considération le fait que nous allons jouer trois matches en 11 jours. Il s’agit davantage d’utiliser les joueurs en fonction de la rencontre. La session de ce vendredi sera importante», a ponctué Martinez.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous