Accueil Belgique Politique

Les visites domiciliaires 2.0 parties pour faire pschitt

Sammy Mahdi a présenté au kern sa note pour une « politique de retour proactive » et, surprise, les visites domiciliaires controversées sont de retour.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Boutées (laborieusement) hors de l’accord de gouvernement, voilà que les visites domiciliaires sont revenues par la fenêtre, en kern, par le biais du secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Sammy Mahdi (CD&V). Ce dernier présentait vendredi une première note devant servir de base de discussion à la mise en œuvre d’une politique d’expulsions plus efficace.

La note – il s’agit bien d’une base de discussion, pas d’un texte législatif – comporte en fait sept points censés permettre la mise en œuvre d’une politique de retour efficace, parmi lesquels le développement d’alternatives à la détention, l’interdiction formelle de la détention de mineurs, l’augmentation du nombre « d’escorteurs », la possibilité d’organiser l’expulsion directement depuis la prison (sans passer par la case centre fermé). Le texte propose par ailleurs de créer des antennes régionales de l’Office des étrangers pour assurer un meilleur accompagnement des personnes en instance d’éloignement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Brasseur Michel, lundi 14 juin 2021, 9:51

    Ce Sammy Mahdi me rappelle de plus en plus le Noir silencieux qu'on voyait toujours sur le podium derrière Marine Le Pen, pendant ses discours ! Sauf que dans notre cas, il parle, ce "Noir" et ce qui sort de sa bouche nous rappelle Theo Francken! Après tout, c'est grâce au CD&V que la N-VA est là où elle est !

  • Posté par collin liliane, lundi 14 juin 2021, 10:52

    Cherchez en ligne "Théo Francken popularité".

  • Posté par Joute Dodo, lundi 14 juin 2021, 1:35

    Bon, si Cd&V tourne aussi extrème-droite, on est mal! Très mal!

  • Posté par collin liliane, lundi 14 juin 2021, 10:46

    renvoyer chez eux des illégaux n'a rien à voir avec l'extrême-droite.

  • Posté par Joute Dodo, lundi 14 juin 2021, 1:27

    On ne peut déjà pas les tabasser, ni les torturer, ni les prostituer, ni les voler (encore que là, il ya matière à discussion). Alors si on ne peut même plus rentrer à toute heure du jour et de la nuit chez eux comme le faisaient les nazis avec les juifs!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

120 élues se mobilisent pour un #Metoo politique belge

Des femmes élues de tous partis, collaboratrices, attachées parlementaires et militantes gravitant autour et dans les milieux politiques, appellent le monde politique à prendre ses responsabilités face aux violences sexistes, sexuelles et psychologiques exercées par des mandataires publics ou apparentés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs