Paul Magnette: «Le PS ne bloquera pas un recours contre le jugement dans l’affaire du voile à la Stib»

Paul Magnette.
Paul Magnette. - Hatim Kaghat.

Paul Magnette s’est exprimé sur l’arrêt du tribunal du travail à l’égard de la Stib sur la discrimination à l’embauche d’une femme portant le voile. La Stib a initialement déclaré ne pas vouloir faire appel, mais le débat bat son plein au sein du gouvernement bruxellois.

Lorsqu’on lui évoque le fait que Jean-Marc Nollet est favorable à faire un recours dans cette affaire, Paul Magnette se dit ravi. Dans ce cas, je n’attends qu’une chose. C’est que les trois représentants d’Ecolo-Groen au sein de la Stib votent pour ce recours. Et ensuite, ça suivra au gouvernement bruxellois. Le débat, aujourd’hui, il se déroule au sein même du gouvernement bruxellois.

Ceux qui demandent ce recours aujourd’hui, c’est Défi. Et je le comprends. C’est tout à fait légitime, d’autant plus qu’il n’est pas dans l’accord du gouvernement. Et donc, je vous le dis ici : si Ecolo dit qu’il est favorable à ce recours, ce n’est pas le PS qui va bloquer. Mais je préfère sincèrement ne pas remettre de l’huile sur le feu pour un dossier qui est déjà suffisamment compliqué. Il est sur la table du gouvernement bruxellois. Maintenant, que le gouvernement bruxellois tranche .

La neutralité de l’Etat

Pour lui, le débat qui a émergé de cette affaire traduit d’un manque de prise de décision claire au sein de certaines administrations. « Il y a des règles dans l’enseignement, et elles sont très claires. Il y a des règles également à la police, à la défense, au niveau de la magistrature, au sein du pouvoir judiciaire en général. Il y a donc aujourd’hui beaucoup de règles qui ont traduit ce principe de neutralité et de laïcité de l’Etat. Mais il reste quelques endroits, comme des administrations communales, régionales, para-communales, où la question n’est pas tranchée, et où elle ressurgit lors d’occasions individuelles ».

Il continue en mettant l’accent sur le rôle de l’Etat à poser des barrières. « On sent qu’il y a une sorte de militantisme communautarisme au sein même de la société civile, mais également au niveau politique. A un moment donné, il faut remettre les limites. Les limites sont les suivantes : la laïcité, la neutralité de l’Etat. Et enfin, au nom de la liberté de l’Etat, on peut limite la liberté religieuse ».

Le « combat communautariste » du PTB

Pour finir, lorsqu’il est interrogé sur une concurrence entre PS et PTB, il se dit fidèle à son identité en tant que parti. « Le plus important, c’est surtout que le PS reste le PS. Je ne vais jamais courir après le PTB. Le PTB a décidé de mener un combat communautariste sur le voile, je ne vais pas les suivre sur ce combat. J’ai vu Raoul Hedebouw sur les ondes de la RTBF, son discours est hallucinant. Il est similaire à celui que les staliniens tenaient à l’époque sur l’Union Soviétique. Et on le laisse dire tout ça ».

Sur le même sujet
Paul MagnettePS
 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous