Accueil Sports Cyclisme Route

Caleb Ewan s’invite au buffet de Hamoir

L’Australien de Lotto-Soudal a doublé la mise au bout de l’étape jugée en Wallonie. Et il rêve d’en cocher une troisième de rang, ce dimanche, pour la finale à Beringen. Remco Evenepoel n’a jamais été inquiété. Il ne lui reste plus qu’à gérer pour remporter son deuxième Tour de Belgique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Un peu à l’image de l’Ourthe, au cours paisible depuis les orages de la semaine précédente, le peloton du Tour de Belgique s’est glissé dans une sorte de normalité, élément surprenant par les temps qui courent, comme les rivières, voire les rus. Le ru du Néblon, bien connu pour favoriser la fertilité des céréales sises dans cette partie du Condroz a eu largement le temps d’apprécier le passage des coureurs, le plus souvent en peloton, car comme cela avait été écrit, voire annoncé par les coureurs, les difficultés retenues sur le papier par l’étape-reine de ce Tour national firent long feu.

Les échappés auraient pu en prendre ombrage, car mine de rien, le décor et l’inspiration avaient tout pour les avantager. Sauf que deux équipes insistèrent beaucoup, dans la dernière difficulté du jour inscrite à Houmart pour écarteler les sprinters moins à l’aise dans les reliefs. Deceuninck appuya ainsi sur les pédales pour morceler un groupe encore composé d’une soixantaine d’unités.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs