Accueil Sports Football Diables rouges

Diables rouges: Romelu Lukaku ne gaspille plus

Auteur de ses 61e et 62e buts en sélection, Romelu Lukaku n’a pas eu beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent contre la Russie, mais a, comme face à la Croatie, été diablement cynique. À l’image d’une équipe qu’il va encore tirer un peu plus vers le haut dans cette phase de poules, avec les « absences » de De Bruyne et Hazard.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il y a un an et demi, Romelu Lukaku s’offrait l’un des plus beaux de ses 62 buts, désormais, sur cette même pelouse de Saint-Pétersbourg, théâtre des exploits et des déceptions lors du Mondial 2018. Dans l’ombre des Hazard, son crochet-frappe du gauche avait définitivement mis à terre les Russes, battus 1-4 dans ces qualifications pour l’Euro. Le championnat d’Europe, Romelu Lukaku y est désormais et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’y est parfaitement engouffré ce samedi soir en y inscrivant ses troisième et quatrième but, après son doublé contre l’Irlande en 2016.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par swinge olivier, dimanche 13 juin 2021, 17:48

    "Diables rouges: Romelu Lukaku ne gaspille plus": et les dix autres ??? c'est quoi cette tentative de racisme ? Il y a plein de déchet dans le jeu des Belges et Lukaku écrase tout le monde ! Alors, du calme, messieurs "les journalistes" tout beaux tout blancs !!!!!

  • Posté par Dupont Didier , dimanche 13 juin 2021, 13:09

    Cela fait des années que dès qu'il y a un article sur Lukaku, ce monsieur Weissenberg apparaît pour cracher son venin. Lukaku a énormément progressé. Weissenberg reste constant dans sa médiocrité. Racisme primaire ? Ou Lukaku lui a piqué sa copine ?

  • Posté par Weissenberg André, dimanche 13 juin 2021, 18:15

    Cher Didier, je connais bien ce type de joueur, car je fréquente les jeunes joueurs, bien que dans un autre sport, le basket! Lukaku, c'est l'archétype de celui qui est "costaud". Il a la carrure, il est plus grand, il est un peu balourd, il est moins à l'aise que les autres, à cause de sa masse, moins mobile aussi que les autres, et fatalement moins technique aussi. Il a une façon de se déplacer un peu particulière, comme un animal à quatre pattes, et une façon de courir qui dénote. Pendant un temps, il tournera ces particularités à son avantage. On sera content de l'avoir dans son équipe, car il peut défendre et marquer facilement: on le met en dessous de l'anneau et il fait le job en profitant de sa taille et de sa masse. Bref, il occupe le terrain. Mais ça ne suffit pas! Sa faiblesse est et reste sa vitesse de déplacement et son sens du placement: il se met là où on lui dit de se mettre, là où il est utile. Il ne peut pas développer d'instinct propre, comme le font les autres. Ce que lui n'apporte pas, les autres doivent le compenser. Et il arrive un moment, où son apport devient négatif, où il se change en poids pour son équipe. Loin de peser sur l'équipe adverse, il commence à peser sur la sienne, pcq c'est finalement un technicien mobile de moins. Ca se voit sans doute plus fort au basket, où, avec moins de joueurs, on court aussi beaucoup plus qu'au foot. Au basket, Lukaku ne serait jamais adulé comme il l'est au foot.

  • Posté par Mathurin Olivier, dimanche 13 juin 2021, 12:41

    @Weissenberg André Votre commentaire sent vraiment mauvais. Quelle mauvaise foi. Lukaku a certes perdu quelques ballons, je l'ai vu aussi mais ce qu'il a apporté est bien plus importants que ces quelques ratés. Vous dites qu'il ne sent pas le jeu, qu'il est toujours mal placé. Personnellement, je trouve justement le contraire. C'est une des ses forces. Il sent le jeu et s'en sert bien pour mettre dans le vent ses adversaires ou simplement les prendre de vitesse. Il a marqué combien de buts avec l'équipe nationale là ? 62 ? Je ne sais pas exactement mais on ne marque pas autant de goals par chance. Si je ne m'abuse, il a été élu joueur de l'année en Italie. Depuis qu'il évolue en équipe nationale, il est constamment sujet à la critique, aux commentaires acides voire parfois racistes. Et il répond sur le terrain, en vrai pro, en marquant, en faisant marqué et en étant un super pivot lorsqu'il ne marque pas. C'est incroyable qu'un attaquant aussi perfomant, aussi altruiste, aussi puissant et qui est dans la forme de sa vie qu'on ose encore le moquer. C'est fou. Vous voudriez lui apprendre à jouer au football sans doute ? Lukaku est sans doute le meilleur attaquant que l'équipe nationale ait eu depuis au moins les années 80. Je ne me prononce pas pour avant, je n'y étais pas.

  • Posté par Evrard Jean, dimanche 13 juin 2021, 22:02

    Il y a eu Jef MERMANS, le bombardier anversois, dont la carrière de joueur a été entravée par WWII.

Plus de commentaires

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs