Accueil Sports Football Diables rouges

Euro 2020: il n’a même pas fallu ruser pour battre les Russes

Les absences de Witsel et De Bruyne sont passées inaperçues. En se mettant immédiatement à l’abri via Lukaku et Meunier, et malgré la sortie de Castagne (pommette cassée), la Belgique a pris la tête de son groupe devant la Finlande, qui a battu une équipe danoise démobilisée après le malaise cardiaque d’Eriksen, pour qui on a craint le pire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une nouvelle fois, la Russie n’a pas résisté au réalisme que lui ont opposé les Diables. En moins d’une demi-heure, l’affaire était pliée. Les 630 supporters tricolores présents à Saint-Pétersbourg ont eu tout le loisir de s’égosiller pour fêter une entrée en matière belge plus que réussie.

1. L’ombre d’Eriksen a plané jusque dans le vestiaire des Diables

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Medina Marcos, dimanche 13 juin 2021, 1:39

    Lukaku a toujours ete une valeur sure dans ses situations favorites, c'est a dire seul face au gardien ou lancé vers le but meme a cote d'un defenseur.

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs