Accueil Sports Football Diables rouges

Diables rouges: en sept minutes, Thomas Meunier a rassuré tout le monde

Alors qu’il avait perdu sa place de titulaire sur le flanc droit, Thomas Meunier l’a récupérée après moins d’une demi-heure face à la Russie. Dans des circonstances peu réjouissantes pour lui, l’ami de Timothy Castagne, mais le joueur de Dortmund, étincelant à Saint-Pétersbourg, sait désormais que Roberto Martinez compte grandement sur lui jusqu’à la fin du tournoi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

À Saint-Pétersbourg il y a trois ans, son absence avait été si préjudiciable face à la France… Quatre jours plus tard, dans cette même Gazprom Arena, Thomas Meunier avait mené les Diables rouges vers une médaille de bronze historique face à l’Angleterre, en marquant dès la première minute de jeu. Samedi soir, toujours dans l’antre du Zenit, l’Ardennais a cette fois-ci semé les graines qui lui permettront certainement de fleurir et d’arborer ses plus belles couleurs durant tout le tournoi.

Un nouveau but, du gauche et pas du genou cette fois, de la part du joueur du Dortmund qui est entré dans l’histoire de l’Euro : jamais un remplaçant, monté au jeu de manière précoce, n’avait marqué un but en première période d’un match du championnat d’Europe ! Une entrée au jeu plus que réussie donc, décisive après seulement sept minutes sur le terrain, dans des circonstances évidemment compliquées pour Thomas Meunier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs