Accueil Monde Afrique

Ethiopie: au Tigré, la famine annoncée et préparée par la guerre menace 350.000 personnes

Un dossier pour crimes de guerre a été déposé auprès du Procureur fédéral belge.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Sept mois après le début de l’intervention menée dans la province du Tigré par l’armée éthiopienne assistée par des troupes venues d’Erythrée, la catastrophe annoncée s’est produite : 350.000 personnes sont menacées par la famine et 91 % de la population, soit 5,2 millions de civils ont un besoin urgent d’aide humanitaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lombard Fernande, vendredi 18 juin 2021, 6:43

    "...un pays choyé par des administrations américaines depuis un quart de siècle..." . Ben mon lapin, l'Ethiopie a été complètement démembré et n'a même plus accès à la mer...

  • Posté par Bauduin Dominique, lundi 14 juin 2021, 17:29

    C'est du joli. Et c'est un Ethiopien qui est à la tête de l'OMS.... Il est temps que la communauté internationale réagisse! C'est un génocide en marche.

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs