Accueil Monde Union européenne

Sommet de l’Otan: Biden rallie les alliés contre l’expansion de la Chine

Si les alliés s’inquiètent depuis plusieurs années de l’évolution de leurs relations avec la Russie, c’est la première fois que la Chine apparaît si clairement sur les écrans radar de l’Otan.

Temps de lecture: 2 min

Les chefs d’Etat et gouvernement des trente pays de l’Otan, revigorés par la volonté du président américain Joe Biden de « revitaliser » les alliances, ont décidé lundi de serrer les rangs lors de leur sommet annuel tenu à Bruxelles pour affronter « les nouveaux défis » posés par la Russie et désormais aussi par la Chine.

Si les alliés s’inquiètent depuis plusieurs années de l’évolution de leurs relations avec la Russie « au plus bas depuis la fin de la Guerre froide », selon le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg, et des « actions agressives de Moscou », c’est la première fois que la Chine apparaît si clairement sur les écrans radar de l’Otan.

Un arsenal nucléaire

« Les ambitions déclarées de la Chine et son assertivité présentent des défis systémiques pour l’ordre international fondé sur des règles et dans des domaines revêtant de l’importance pour la sécurité de l’Alliance. Nous sommes préoccupés par celles des politiques coercitives qui ne correspondent pas aux valeurs fondamentales inscrites dans le traité de Washington », indique le communiqué final publié par les dirigeants alliés.

« La Chine accroît rapidement son arsenal nucléaire, se dotant d’un plus grand nombre d’ogives et de vecteurs sophistiqués pour établir une triade nucléaire. Elle fait preuve d’opacité dans la mise en œuvre de la modernisation de son appareil militaire et dans celle de sa stratégie de fusion militaro-civile publiquement déclarée », ajoute le texte.

Les dirigeants alliés soulignent aussi que la Chine coopère par ailleurs avec la Russie dans le domaine militaire.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 14 juin 2021, 20:54

    Et c’est qui qui a fait rentrer la Chine dans l’OMC et a organisé notre désindustrialisation, élément de notre affaiblissement? Ah bin… ça tombe bien. Ils sont sur la photo. Mais il ne faut surtout pas le dire et encore moins envisager de se doter d’autres dirigeants, n’est-ce pas?

  • Posté par Joute Dodo, lundi 14 juin 2021, 19:24

    Cela devait arriver tôt ou tard. Une alliance militaire dans le domaine nucléaire entre la Russie et la Chine n'a rien de rassurant. Manifestement, ces gens-là n'apprennent rien de l'histoire.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 14 juin 2021, 21:18

    Oui mais qui a poussé la Russie dans les bras de la Chine et qui a transféré tous nos savoir-faire en Chine?

  • Posté par Levaux Marie-Noelle, lundi 14 juin 2021, 19:23

    Il n’y a que les naïfs et les imbeciles pour croire que les Américains, comme ils l’ont toujours fait, ne feront rien d’autre que de se servir de l’OTAN pour poursuivre leurs propres intérêts. Tout le reste est du bla bla de communiquants...

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 14 juin 2021, 22:36

    Minute, ce n'est pas si clair. Ce n'est ni être un "mouton" ni un pro-Russe que de remarquer certaines choses: les USA se sont engagés quand l'Allemagne et le Japon leur ont déclaré à la guerre à eux. Ensuite, le débarquement n'aurait jamais été possible sans les Soviétiques, tout comme les victoires soviétiques n'auraient pas été possibles sans les Américains. Oublier un des deux fronts, c'est travestir l'histoire. Pour le reste, les Etats n'ont que des intérêts, qu'ils traduisent ou non en actes. Les sentiments et les "intentions", c'est de la bouillie pour les chats en géopolitique.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une