Accueil Sports

Champion d’Europe inattendu en 1992, le Danemark a l’Euro gravé dans la peau

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Petit pays d’un peu moins de 6 millions d’habitants, le Danemark a toujours entretenu une belle tradition de football et a enfanté de grands champions au rang desquels il convient de citer en premier lieu Allan Simonsen, seul Ballon d’Or nordique célébré en 1977. Mais quand on évoque le Danemark, ce sont autant de madeleines de Proust qui ressurgissent, savants mélanges de maillots « vintage », de supporters d’un fair-play exceptionnel et, surtout, de noms prestigieux comme ceux de comme Elkjaer-Larsen, Olsen, les frères Laudrup, Brylle, Schmeichel père et fils ou, plus récemment Gravesen et… Eriksen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs