Accueil Sports

Antonio Rüdiger annonce qu’il ne sera pas gentil

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dans la galerie du ballon rond, le défenseur allemand Antonio Rüdiger n’entre pas vraiment dans le rayon des esthètes. Charmant en dehors des terrains selon ses équipiers, le pensionnaire de Chelsea se transforme en guerrier impitoyable dès qu’il chausse les crampons.

N’imaginez pas qu’il fasse dans la demi-mesure à l’idée de se frotter au trident offensif (on attendra la vérité du terrain pour le qualifier de « magique ») des Bleus, d’autant plus que croiser la route de Karim Benzema n’a pas empêché les… « Blues » de remporter la Ligue des champions. « En attaque, ils sont très forts et nous devons être prêts à avoir des actions en un contre un et à les gagner », a prévenu le numéro 2 de la Mannschaft. « Ça dépendra de nous, défenseurs, je pense que ça peut faire une grande différence, juste être sale, pas toujours gentil, gentil, gentil, et ne pas toujours essayer de t’en sortir avec du beau football. Contre des joueurs comme ça, il faut aussi envoyer un message… et tôt. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs