Accueil Belgique

Brussels Airport: grève du zèle sous haute surveillance

Ce lundi, premier test grandeur nature du « Brussels Airport operation centre » mis en place pour faciliter le partage d’information entre opérateurs de l’aéroport.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Comme si le croisement des juillettistes et des aoûtiens ne suffisait pas, ce lundi, une partie du personnel de sécurité de l’aéroport de Bruxelles National va contrôler avec zèle les voyageurs au départ et à l’arrivée de l’aéroport national. Ces contrôles de sécurité approfondis vont immanquablement engendrer de sérieuses perturbations dans l’aéroport. C’est d’ailleurs l’objectif des grévistes. Ce sera également l’occasion, pour l’aéroport, de tester en temps réel et grandeur nature l’efficacité de son nouveau « Airport Operation Center », résumé sous l’acronyme Apoc.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs