Accueil Culture

Focaccia, vespa e cinema

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Enrico Casarosa a convoqué un paquet de souvenirs personnels pour que Luca fourmille de petits détails on ne peut plus authentiques. Ainsi par exemple, en déambulant dans Portorosso, on peut apercevoir des affiches de La strada et de Vacances romaines  ; le film de Federico Fellini et celui de William Wyler font partie d’une période qu’aime le réalisateur. « Ils appartiennent notamment à cet âge d’or du cinéma en Italie. J’aime aussi la musique de tous ces films racontant ces espèces de rites de passage estivaux, et la musique est une partie très importante d’un film. J’aime vraiment la musique italienne des années 50 et 60, donc nous en avons utilisé pas mal. Il y a aussi des films que j’apprécie, bien sûr. Nous voulions partager cet amour du cinéma italien avec l’équipe et rendre quelques hommages, notamment à

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs