Accueil Société

Eoliennes: les communes wallonnes au bord de la crise de nerfs

Fort de 450 mâts, le parc éolien wallon devrait doubler en dix ans. Beaucoup de communes sont proches de l’asphyxie et entrent en résistance. Le ministre Borsus veut répondre à « une exaspération ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Quand il arpente les flancs du Mont Panisel, ce mamelon sans prétention qui fait face à sa ville, le bourgmestre de Mons aime admirer la silhouette du chef-lieu du Hainaut. Il aperçoit le profil altier du beffroi et les clochers des multiples églises. Mais aussi… les pales de deux éoliennes d’entreprises plantées du côté de Ghlin. « Mons est cernée d’éoliennes », résume Nicolas Martin, qui voudrait pouvoir préserver le décor historique.

Récemment, bourgmestre et échevins montois ont été confrontés à la demande de permis introduite par Luminus pour un parc de quatre éoliennes au carrefour des villages de Spiennes, Harmignies, Saint-Symphorien et Villers Saint-Ghislain. Le projet inquiète les riverains. Il pourrait aussi avoir un impact sur le très fréquenté cimetière militaire tout proche et sur les minières néolithiques de Spiennes classées par l’Unesco. La demande de permis a été rejetée par la Région, mais la saga n’est pas terminée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Kunsch Pierre, jeudi 17 juin 2021, 11:02

    Les éoliennes ne servent absolument à rien. Les éoliennes c’est un leurre pour le problème climatique et les bourgmestres appuyés par tous les citoyens doivent absolument s’opposer à ces implantations inutiles. L’éolien intermittent entraîne le besoin d’ouvrir de nouvelles centrales au gaz naturel, subsidié par le CRM, voire de charbon et il est donc totalement contreproductif pour le climat ! Il faut arrêter ce massacre de nos campagnes. Les citoyens doivent s'informer auprès de sources sérieuses plutôt que d'écouter les promoteurs et les lobbys éoliens qui ont des euros pleins les yeux face aux plantureux subsides passés et à venir pour ces machines qui ne profitent qu'à leurs dividendes. https://www.linkedin.com/pulse/le-crm-d%25C3%25A9bute-ce-15-juin-2021-%25C3%25A0-quel-jeu-joue-t-on-henri-marenne/ https://eoliennes-lefilm.com/

  • Posté par Termam Alexis, mercredi 16 juin 2021, 10:03

    J'ai encore vu dimanche des éoliennes totalement arrêtées alors qu'il y avait du vent mais aussi beaucoup de soleil alors il faut faire un choix, à défaut de nuages pour cacher le soleil, on stoppe les moulins. Quand le soleil a commencé à se coucher, les éoliennes se sont remises à tourner. Mais n'ayez crainte, ils recevront bien leurs certificats verts pour les watts non produits. Par contre, les petits producteurs photovoltaïques, ils n'auront aucun certificats verts pour ce qu'ils ont produit.

  • Posté par ladeuze olivier, mercredi 16 juin 2021, 9:59

    "un impact sur le très fréquenté cimetière militaire tout proche et sur les minières néolithiques de Spiennes classées par l’Unesco. " On est plus dans le ridicule au niveau argumentation de mauvaise foi...

  • Posté par Lambert Louis, mercredi 16 juin 2021, 8:30

    Le seul éolien valable est l'éolien en mer: vents plus ou moins constants, puissance importante, pas de pollution visuelle. l'éolien terrestre est une aberration, un gâchis inutile. Les gens qui vont beugler "climat, climat" lors de marches vertes commencent à s'en rendre compte mais il est déjà trop tard...

  • Posté par Somville Francis, mercredi 16 juin 2021, 8:05

    L'éolien est intéressant pour les propriétaires de terrain. Mais pour combien de temps? Lisez bien votre contrat.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Les boîtes noires s’invitent dans les voitures dès cette semaine

Les données de conduite au moment d’un accident devront être collectées dans une boîte noire. De nombreux dispositifs d’aide à la conduite deviennent également obligatoires. En Belgique, cette législation européenne s’appliquera aux nouveaux modèles à partir du 6 juillet. Et en 2024 pour toutes les voitures neuves.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs