Accueil Léna

La solidarité avec Israël repose sur du sable de plus en plus instable aux Etats-Unis

La solidarité avec Israël a longtemps fait partie intégrante de l’identité juive. Mais la jeune génération de Juifs américains se montre de plus en plus critique à l’égard d’Israël.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Ces dernières semaines, les individus désireux de réduire le conflit israélo-arabe, qui couve depuis plusieurs décennies, à une simple formule de propagande ont défilé dans les centres-villes et devant les synagogues, en scandant des slogans tels que « Israël, assassin d’enfants ». Des images choquantes, partagées massivement par les « influenceurs » sur des canaux tels que TikTok et Instagram, accompagnent les protestations, venant ainsi corroborer le portrait d’agresseur colonialiste, raciste et oppresseur des Palestiniens qui est aujourd’hui fait d’Israël.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, dimanche 20 juin 2021, 23:57

    #Deckers Björn: D'accord avec vous: il ne faut pas confondre l'antisémitisme (qui, effectivement, est une parfaite horreur), et l'antisionisme, car c'est le sionisme qui est une horreur, lui qui prône une occupation de la Palestine et un véritable apartheid de la population palestinienne.

  • Posté par Albin S. Carré, samedi 19 juin 2021, 23:18

    Israël qui n'a jamais été un état pacifiste s'est imposé par le terrorisme et l'accaparation des terres, entreprises et bien des locaux. Ben Gourion disait "acceptons ce que l'on nous donne et prenons ce que nous voulons". C'est assez clair! Le pays a aussi vu sa population originaire de l'est de l'Europe croître considérablement. Cette immigration comprend énormément de juifs orthodoxes fanatiques intégristes et obscurantistes sévères aussi malfaisants que les islamistes. Nombre d'intellectuels juifs quittent le pays parce-que afficher des opinions humanistes et pacifistes génère du harcèlement et de sévères menaces physiques même à l'encontre des enfants de ces personnes. Ce pays est au diapason de ses voisins du moyen-orient, région où les états voyous sont la norme.

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 17 juin 2021, 10:18

    Oh oui, il faut défendre ces pays et organisations démocratiques comme l'Iran, le Hamas, etc. Ce qu'il y a de bien c'est que le prochain génocide juif ne se produira pas dans les frontières européennes, on pourra regarder l'Euro et manger des frites-mayo avec la conscience en paix cette fois ci. Evidemment, il faut lutter contre les radicaux juifs qui traitent de manière totalement injuste les populations palestiniennes en Israël. Mais si demain Israël baisse les armes, les juifs seront instantanément massacrés, c'est écrit, annoncé et pas dans Mein Kampf que personne n'avait lu...

  • Posté par Deckers Björn, mardi 15 juin 2021, 22:38

    Un article qui fait du bien à lire. Deux notes. Israël a parfaitement compris le pouvoir des mots. Il aurait presque réussi à assimiler antisionisme et antisémitisme, un procédé intellectuellement malhonnête, et fort heureusement, ils sont en train de perdre cette bataille. Mais il y a plus que cela. Ceux qui dénoncent l'apartheid eux par contre, sont en train de gagner une bataille idéologique peut-être majeure. Car oui, il s'agit bien d'occupation, de négation du peuple palestinien et de la création sans le dire d'une espace politique unique avec des sous-citoyens. Oui, c'est bien un apartheid qui s'est de fait installé au Proche-Orient. Et comme en Afrique du Sud, c'est finalement l'horreur de la caricature d'un pouvoir oppresseur qui finit par convaincre une partie du peuple oppresseur de lâcher le régime.

  • Posté par HERMAN Romuald, mardi 15 juin 2021, 15:45

    Ils ont facile, les « Juifs » américains ! Intellectuels planqués à 10.000 km d’Israël derrière le bouclier de la plus puissante armée du monde. On voit bien que ce ne sont pas eux qui se prennent les roquettes du Hamas dans la tronche ! Ils changeraient vite d’avis !

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs