Accueil Société

Maltraitance des aînés: explosion des appels aux lignes spécialisées

Tant en Wallonie qu’à Bruxelles, Respect Seniors et Ecoute Senior ont enregistré une très forte hausse des appels en 2020, notamment lors des confinements. Mais les cas avérés de maltraitance sont, eux, restés stables.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Inquiétude, isolement, informations confuses… les raisons qui ont poussé les personnes âgées ou leur famille à contacter les agences de lutte contre la maltraitance des aînés en 2020 sont multiples mais très fortement liées à la crise sanitaire. Ainsi, à Bruxelles, l’ASBL Infor-Homes et son service Ecoute Seniors ont enregistré plus de 2.000 appels en 2020 avec des pics observés lors des confinements et déconfinements successifs. « Cela concernait aussi bien des personnes âgées vivant en institution qu’à domicile, précise Myriam Bodart, coordinatrice d’Ecoute Senior. Pour les premières, ce sont principalement des maltraitances institutionnelles qui étaient évoquées, en raison notamment des mesures de confinement. Les aînés et leurs familles se plaignaient de l’éloignement, des restrictions de visites, de sorties, de l’impossibilité de s’occuper des petites tâches du quotidien de leurs parents.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs