Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2020

Lars Olsen: «Je resterai peut-être à jamais le seul capitaine danois à avoir soulevé ce trophée»

En 1992, Lars Olsen et le Danemark remportaient un Euro pour lequel ils ne s’étaient pourtant pas qualifiés. Une aventure improbable, façonnée par des succès inattendus, des virées tardives dans un fast-food du coin et par des événements personnels dramatiques, que le capitaine danois de l’époque ne se lasse pas de conter.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Nous avons bien essayé de lui arracher un mot de français, mais Lars Olsen n’a rien gardé de ses deux saisons passées à Seraing. « Je n’avais pas vraiment pris le temps de l’apprendre », nous confie-t-il, presque gêné. Acteur majeur de la montée du RFC Seraing en D1 en 1993 et de sa superbe troisième place la saison suivante, le Danois a accepté de revenir avec nous sur la folle épopée de son pays à l’Euro, il y a 29 ans. L’ancien capitaine des « Crazy Danes », aujourd’hui âgé de 60 ans, n’a aucun problème à évoquer les souvenirs mais n’a par contre pas désiré s’étendre sur la génération actuelle, et encore moins sur les événements de samedi dernier qui l’ont particulièrement touché. Lui qui, avant le tournoi, nous confiait tout de même qu’il aimait comparer le Danemark des frères Laudrup avec celui de Christian Eriksen : le génie au service du collectif, avec même un petit supplément d’âme dans le cœur du joueur de l’Inter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs