Accueil Économie Mobilité

Des «radars» de passage à niveau pour renforcer la sécurité

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les passages à niveau représentent les points les plus dangereux du chemin de fer, en Belgique comme dans le reste de l’Europe. Depuis des années, une stratégie est développée pour limiter les risques lors de ces passages : d’abord une politique de suppression de ces lieux de convergences des trafics routiers et ferroviaires, ensuite le renforcement des signaux audios et visuels (lire ci-dessous). Voici une initiative de plus testée par Infrabel (gestionnaire du réseau ferré belge) : des caméras de surveillance agréées qui reconnaissent les plaques d’immatriculation des véhicules en infraction. Une sorte de radar pour passages à niveau dont le premier exemplaire a été implanté à Termonde, quelques semaines avant que d’autres à Wavre et au port d’Anvers (qui compte à lui seul plus de 200 passages à niveau).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, vendredi 18 juin 2021, 8:09

    Tous seront flashés. Big Apple fait son chemin !

  • Posté par Jean Luc, jeudi 17 juin 2021, 17:58

    Pour quoi faire ? Ces accidents ne tuent que des gros cons !

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs