Accueil Belgique Politique

Soutenir les jeunes professeurs

Le GC souhaite aussi que l’on mette au point des mesures permettant de stabiliser plus vite l’enseignant débutant.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 1 min

Les jeunes profs désertent trop vite le métier. Notamment parce qu’ils restent, longtemps, non nommés et promenés d’une école à l’autre, avec des charges partielles.

Le GC engage le gouvernement à «optimaliser la gestion des emplois vacants de manière à offrir plus rapidement des offres d’emploi et y répondre plus rapidement». On souhaite aussi adapter le calcul de l’encadrement en maternelle pour que celui-ci soit plus vite adapté à l’évolution du nombre d’élèves.

Le GC souhaite aussi que l’on mette au point des mesures permettant de stabiliser plus vite l’enseignant débutant «et de limiter le morcellement de sa charge de travail». Aussi, on assurerait un véritable accueil du novice. On développerait le «cotitulariat conjoint par binômes» et l’école se doterait «d’enseignants référents» pouvait épauler les jeunes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Thierry De Cuyper, jeudi 28 avril 2016, 19:33

    Vive le travail collaboratif. Il est temps de réaliser qu'on doit débriefer sur les élèves en difficulté pour trouver des solutions.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs