Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Jeux olympiques: un post sur les réseaux sociaux et puis c’est tout!

Le Comité international olympique (CIO) et ses partenaires sont seuls habilités à exploiter l’image des athlètes engagés aux JO. Une règle stricte légèrement assouplie suite à des actions en justice. Aussi, les athlètes devront « mesurer leurs transports » sur les réseaux sociaux notamment…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Un seul post aux termes savamment soupesés, et puis ce sera tout ! Voilà, en forçant à peine le trait, la nouvelle « discipline olympique » à laquelle les athlètes engagés aux prochains Jeux de Tokyo devront s’astreindre pendant la quinzaine japonaise. Difficile à imaginer quand on sait combien les sacro-saints réseaux sociaux ont désormais envahi nos (leurs) vies…

Au cœur de cette tranche de vie courante un rien contrariée, la « règle 40 ». À l’image des 60 autres règles énoncées dans la Charte olympique, celle-ci est pleine de vertus. Et tient presque en une phrase : « (…) Chaque participant aux Jeux olympiques (concurrents, officiels, personnel d’équipe, etc.) (…) ‘peuvent’ permettre que leur personne, leur nom, leur image ou leurs performances sportives soient exploitées à des fins publicitaires ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bartet Guy, jeudi 17 juin 2021, 12:49

    Quelle horrible photo ! Tous ces supporteurs derrière des grilles ou en cage. Comme dans un film de science-fiction dystopique. Ils doivent être fous.

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs