Accueil Économie Entreprises

Quel avenir pour le vaccin Curevac, efficace à 47%?

Selon des résultats cliniques encore intermédiaires, le vaccin à ARN messager du labo allemand n’atteint qu’une efficacité de 47 %. La Belgique en a acheté 2,9 millions de doses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’est la douche froide pour le laboratoire allemand Curevac. Il a annoncé mercredi soir que son candidat vaccin contre le covid-19 n’avait démontré qu’une efficacité de 47 %, selon l’analyse intermédiaire d’un essai clinique à grande échelle. Il ne remplit donc pas les critères de succès exigés. On est en dessous de la barre des 50 % fixée par l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour octroyer une autorisation de mise sur le marché. La sanction des marchés financiers ne s’est pas fait attendre : le cours de bourse de la biotech chutait de 40 % ce jeudi matin à Francfort.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 17 juin 2021, 23:01

    Le sujet de cet article de J-F Munster est "que le nouveau vaccin CUREVAX n'atteint PAS les 50% d'efficacité" requis ! En conséquence l'EMA ne va pas l'acheter . Et c'est bien ainsi. S'il en avait été autrement ... les colères des conspirationnistes doublé de ceux des antivax auraient littéralement fait virer au rouge vif les colonnes de ce journal ! Ce qui démontre encore une fois la totale incohérence et l'esprit pervers de ces habituels polémistes de caniveaux. Avec ça, on rajoute l'habituel refrain des "big pharma" ; "der grosse Konspiratiön contre Sputnik" ... alors qu'il est en évaluation en Europe; "de la propaganda anti Orban"; etc . etc. Donc RIEN à voir avec le sujet Mein Herr .

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 17 juin 2021, 18:57

    Effrayant... https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KCN2DT25I/covid-19-l-ema-n-imposera-pas-de-seuil-d-efficacite-a-50-pour-les-vaccins.html Et il y a encore de gens qui croient à l'objectivité de cet organisme...

  • Posté par Pierre Trémouroux, jeudi 17 juin 2021, 16:05

    Moi, il y a quelque chose que je n'arrive toujours pas à comprendre avec les chiffres de Pfizer (attention, je ne suis pas antivax, que du contraire. C'est l'aspect mathématique sur lequel je bute). Etude faite en deux groupes, un vacciné, un placebo. Vacciné: 8 cas symptomatiques sur 18198. Placebo: 162 cas symptomatiques sur 18325. Donc, 8/162=5% d'où l'efficacité annoncée de 95%. La-dessus, pas de problème. Mon problème est que 162 cas symptomatiques sur 18325 représente une population non vaccinée asymptomatique de 99.1%. Si c'est le cas, nul besoin de vaccin, de couvre-feu, de masque et tutti quanti. Non, ce chiffre ne me semble pas concorder avec ceux annoncé par Sciensano, la population non vaccinée asymptomatique réprésente plutôt ~94%. La seule explication que je vois est que la population utilisée dans l'étude de Pfizer (18198 + 18325) ne représente pas une population contaminée au covid à 100%. Mais du coup, comment estimer l'éfficacité d'un vaccin sur une population non contaminée ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 17 juin 2021, 21:12

    Et s'il n'y a eu "que" 8 cas dans un groupe et 162 dans l'autre lors de l'étude, c'est justement grâce aux mesures prises (couvre-feu, masque, et tutti quanti comme vous dites)...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 17 juin 2021, 20:24

    Dites mon brave, vous imaginez que dans une étude d'efficacité d'un vaccin, l'on va inoculer systématiquement (et volontairement) le virus à toutes les personnes vaccinées, et à toutes celles qui ont reçu un placebo ? Juste pour voir "en réel" ce qui va se passer avec la maladie ? Vous êtes complètement à côté de la plaque (pour ne pas dire plus)... Le problème, c'est juste que ce n'est absolument pas envisageable, éthiquement parlant ! Surtout sans avoir le moindre traitement ayant une efficacité "certaine et démontrée" en cas de forme grave de cette maladie... Et pour avoir une idée de l'efficacité effective des vaccins "sur une population non encore contaminée", il suffit de s'en remettre aux résultats "à posteriori" des vaccinations bien avancées (Israël, USA, UK) : il n'y a "pas photo"...

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs