Rabobank liquide ses 220.000 comptes d’épargne

Les clients de Rabobank ont jusqu’au 1er juillet 2022 pour clôturer leur compte.
Les clients de Rabobank ont jusqu’au 1er juillet 2022 pour clôturer leur compte. - Reuters.

L’annonce n’est pas une surprise : en mars dernier, la filiale belge de la banque néerlandaise avait déjà déclaré vouloir arrêter ses activités chez nous. Mais elle n’a pas trouvé de repreneur comme espéré pour ses 220.000 comptes d’épargne, ces derniers seront donc liquidés.

« Nous laissons le temps nécessaire à nos clients qui ont jusqu’au 1er juillet 2022 pour trouver une autre banque d’épargne. Nous tenions également à pouvoir verser toutes les primes en cours d’acquisition », explique Kristel Dodion, responsable de la communication.

Une cinquantaine de licenciements

Rabobank diminuera également les taux appliqués sur ses différents produits dès le mois prochain. « Notre compte le plus rémunérateur offrait un taux de 0,25 %, primes de base et de fidélité incluses, nous tombons partout au minimum légal soit 0,11 % », poursuit la responsable.

Comme d’autres banques d’épargne, l’institution en ligne souffre des faibles taux d’intérêt débiteur et de la politique monétaire imposée par la Banque centrale européenne. La filiale belge avait par ailleurs déjà été désossée ces dernières années : en 2017, toutes les activités d’investissements avaient été revendues à Keytrade.

Le siège situé à Anvers accueillait une cinquantaine d’employés : ils ont tous été informés de la procédure de licenciement collectif cette semaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous