Accueil Belgique Politique

Signes convictionnels à la Stib: un compromis politique qui ne fait pas que des gagnants

Les politiques ont décidé : pas de signes convictionnels, à la Stib, pour les fonctions d’autorité ou en contact avec les usagers. Pour les autres institutions bruxelloises, un débat s’ouvrira au Parlement. L’accord a été communiqué de manière très cadenassée. Objectif : aider Défi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

L’accord n’est équilibré, aux yeux de François De Smet, qu’avec ces « verrous », (lisez garanties), qu’il a, dit-il, obtenus de haute lutte. De quoi parle-t-on ? « Un, la proposition que formulera la direction générale de la Stib au comité de gestion ne pourra être approuvée qu’à l’unanimité de ce dernier, dont nous sommes membres, insiste François De Smet. C’est un verrou très important. Deux, nous avons convenu qu’il n’y aurait pas de majorité alternative sur la question de la neutralité au Parlement bruxellois. En clair, on ne changera pas la politique de neutralité sans notre accord. Trois, nous avons convenu que les dynamiques communales devront tenir compte de ce qui se passe à la Région, pour éviter que cela ne parte dans tous les sens. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

43 Commentaires

  • Posté par Dubois Raymond, dimanche 20 juin 2021, 17:52

    TRISTESSE - Comment avons- nous ACCEPTE de modifier notre mode de vie ??? Un avenir SOMBRE - Que de conflits en perspective -

  • Posté par Dubois Raymond, dimanche 20 juin 2021, 17:52

    TRISTESSE - Comment avons- nous ACCEPTE de modifier notre mode de vie ??? Un avenir SOMBRE - Que de conflits en perspective -

  • Posté par Dubois Raymond, dimanche 20 juin 2021, 17:52

    TRISTESSE - Comment avons- nous ACCEPTE de modifier notre mode de vie ??? Un avenir SOMBRE - Que de conflits en perspective -

  • Posté par Monet Francis, dimanche 20 juin 2021, 10:46

    Le genre d'opinion ou de "carte blanche" qu'on aimerait lire de temps en temps dans le Soir... https://www.lexpress.fr/actualite/idees-et-debats/florence-bergeaud-blackler-l-islamisme-est-un-sujet-tabou-en-belgique_2152050.html

  • Posté par c s, samedi 19 juin 2021, 17:35

    Les présidents de parti ont décidé... Ça veut tout dire de l'état de notre démocratie parlemenaire et de la haute opinion que ces présidents ont de la liberté de conscience, d'opinion et d'expression des parlementaires!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs