Comité de concertation: Georges Gilkinet confirme l’élargissement de la bulle de quatre

Georges Gilkinet est le ministre de la Mobilité. Il participe au Comité de concertation.
Georges Gilkinet est le ministre de la Mobilité. Il participe au Comité de concertation. - Hatim Kaghat.

Le Comité de concertation se réunit une nouvelle fois vendredi à 14h00 au Palais d’Egmont à Bruxelles. Le Premier ministre, les principaux membres du gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées devraient y valider la deuxième étape du plan été, qui doit entrer en vigueur le 1er juillet.

L’objectif affiché de six adultes sur dix qui ont reçu leur première dose de vaccin est atteint, avec un chiffre 64 % annoncé par l’institut de santé publique Sciensano. La tendance à la baisse se poursuit également pour les hospitalisations, bien en deçà du seuil indicatif de 500 lits occupés en soins intensifs par des patients Covid (236 vendredi). Dès lors, la validation de la deuxième étape du « plan d’été » ne fait guère de doute.

Dès le jeudi 1er juillet, le télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé, tout comme le testing régulier. Cette date marquera aussi la fin des restrictions en matière de shopping et de pratique non professionnelle du sport. Les jauges concernant les événements seront également revues à la hausse.

Le Comité de concertation du 11 mai avait décidé d’autoriser à l’intérieur jusqu’à 2.000 personnes ou 80 % de la capacité de la salle (CIRM), public assis, avec port du masque et respect des distances de sécurité. À l’extérieur, un événement pourrait accueillir jusqu’à 2.500 personnes, avec port du masque et respect des distances de sécurité.

Les activités et camps de jeunes pourront bien avoir lieu avec 100 personnes maximum et avec nuitée. Le pré-testing est très fortement recommandé.

Services du culte, mariages et funérailles pourront accueillir jusqu’à 200 personnes à l’intérieur ou 400 personnes à l’extérieur.

Enfin, les fêtes et réceptions pourront accueillir jusqu’à 100 personnes à l’intérieur.

Les contacts sociaux

Ces décisions prises le 11 mai pourraient toutefois évoluer en fonction de la négociation qui se tiendra vendredi à propos des contacts sociaux. Actuellement, chaque foyer est autorisé à recevoir quatre personnes à l’intérieur. Invité sur RTL, Georges Gilkinet, a confirmé que la bulle sociale serait élargie. Le Comité de concertation se penchera sur l’opportunité de faire évoluer cette règle – vers six, huit ou dix personnes. Les questions des locations de vacances et du nombre de personnes autorisées par table dans l’horeca seront aussi abordées.

L’heure de fermeture des cafés et restaurants sera aussi à l’agenda, alors que les matches à élimination directe de l’Euro de football – et leurs potentielles prolongations – débuteront le 26 juin. Cette fermeture est pour le moment fixée à 23h30. Concomitamment, le débat devrait également s’ouvrir sur l’interdiction des déplacements à plus de 10 personnes en journée et à plus de 4 entre minuit et 5h00 du matin.

Enfin, les membres du Comité de concertation observeront la situation au Royaume-Uni. Le variant Delta du coronavirus y a en effet provoqué une hausse des contaminations, rappelant l’importance de la deuxième dose de vaccin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous