Yves Van Laethem: «Il est possible que le variant Delta devienne dominant en Belgique»

Yves Van Laethem: «Il est possible que le variant Delta devienne dominant en Belgique»

Lors de la conférence de presse du Centre de crise interfédéral, Yves Van Laethem a souligné la situation préoccupante liée au variant indien (Delta). Actuellement, celui-ci reste une source d’inquiétude. Bien qu’en Belgique, les chiffres soient à la baisse, le variant Delta représente aujourd’hui 6 % des contaminations contre 3,9 % la semaine passée.

Le porte-parole interfédéral a évoqué la possibilité que ce variant devienne dominant « dans le courant du mois de juillet ». « Si le nombre de contaminations reste gérable, si la couverture vaccinale continue à augmenter, les vaccins sont là mais il faut des bras tendus pour les recevoir, l’impact de ce variant pourra et devra rester limité », rassure-t-il.

Les autres variants, comme le britannique (Alpha), le sud-Africain (Beta) et le brésilien (Gamma), restent quant à eux stables pour le moment.

Sur le même sujet
PolitiqueBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous