Accueil Belgique Politique

MR: une nomination fait polémique

Temps de lecture: 1 min

Certains libéraux s’émeuvent de la désignation, au poste de vice-présidente de l’intercommunale carolo ISPPC, d’une jeune femme très proche du président Bouchez. D’autant qu’il avait déjà désigné la sœur de celle-ci à la Loterie nationale.

C’est le président d’arrondissement qui a officiellement procédé à cette nomination, sachant que ce mandat revient à un/une conseiller/conseillère communale, ce qu’est l’intéressée. Qui fut déjà administratrice ISPPC en tant qu’élue locale de Charleroi avant que Bouchez ne soit président, et l’était à nouveau. Disposant d’un master en sciences politiques, elle est également conseillère dans différents cabinets ministériels libéraux depuis 2010.

Si certains s’émeuvent de cette nomination «privilégiée», d’autant que l’intéressée n’était pas l’administratrice la plus assidue aux réunions du CA, d’autres s’interrogent: une jeune femme compétente, petite amie d’un haut mandataire politique, a-t-elle encore le droit de faire carrière?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par De Wilde Eddy, vendredi 18 juin 2021, 16:05

    Le népotisme , cancer de la vie politique, est indissociable des pratiques des mandataires . Certains au MR comme au PS ou au CDH ont fondé de vraies dynasties, mais qui s' en offusque dans une monarchie ......?

  • Posté par Albin S. Carré, vendredi 18 juin 2021, 17:54

    Bien dit!

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 18 juin 2021, 15:18

    Le PS n'a donc pas l'exclusivité du copinage. Cela dit, le MR n'a pas (encore) atteint le niveau de professionalisme que le PS et il lui reste encore beaucoup à apprendre. En espérant que le MR n'apprenne pas trop vite cette fâcheuse habitude...

  • Posté par Marlier Jacques, vendredi 18 juin 2021, 16:28

    #Van Obberghen Paul. L'être humain reste un être humain avec ses bons et ses mauvais côtés, qu'il soit PS ou MR. Qui vous dit que si le copinage est surtout PS en Wallonie, ce n'est pas tout simplement parce que le PS y est plus souvent au pouvoir que le MR? (Ceci dit, je me réjouis évidemment de ce que plusieurs membres du MR s'interrogent devant la nomination controversée.)

  • Posté par Joris Michel, vendredi 18 juin 2021, 15:00

    "une jeune femme compétente, petite amie d’un haut mandataire politique, a-t-elle encore le droit de faire carrière?" Non. C'est comme pour les signes convictionnels, il faut pouvoir renvoyer une image de neutralité :-)

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs