Accueil

Pression communautariste

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Djemila Benhabib, chargée de mission au Centre d’Action Laïque, est journaliste, écrivaine et militante politique canadienne d’origine algérienne. Elle a mis en place le Collectif Laicité Yallah, dont font partie Malika Akhdim, Leila et Mira, pour combattre le communautarisme ethnique et religieux. Elle souligne la pression communautariste qui se manifeste à travers la question du voile dans l’administration publique. « On parle du modèle anglo-saxon sans le connaître, mais c’est la ségrégation là-bas. On est en mesure d’anticiper les conséquences qui vont exister dans les services publics, parce que dans certaines communes belges on a déjà abandonné. » L’essayiste estime qu’en cédant sur ce terrain, l’émancipation des plus faibles est mise en danger. « Dès que vous ouvrez un espace à une femme voilée, elle va faire pression sur les autres, c’est l’expression de la force. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs