Accueil Belgique Politique

Le MR recrute Nadia Geerts sur les questions de neutralité

Le parti profite du débat sur le voile et des critiques contre Défi pour se positionner sur une vision stricte de la neutralité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez a confirmé cet après-midi un recrutement spectaculaire, pour celles et ceux qui suivent les questions relatives à la neutralité et le port des signes religieux. Il s’agit de Nadia Geerts. Agrégée en philosophie à l’ULB, ex-présidente de section Ecolo, l’essayiste et chroniqueuse s’est illustrée plusieurs fois dans ce débat par des positions en faveur de la neutralité dans les services publics.

La militante laïque va travailler à mi-temps comme conseillère et chargée de projet pour le centre Jean Gol, le centre d’études du MR, sur les questions relatives à la neutralité de l’État, aux libertés individuelles et à l’égalité. Elle aura également un rôle dans la préparation des débats sur la réforme de l’État, a détaillé le président libéral.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

39 Commentaires

  • Posté par collin liliane, samedi 19 juin 2021, 12:27

    A lire en ligne : Nadia Geerts "Le pouvoir du déni".

  • Posté par tetaz thelen irene, samedi 19 juin 2021, 12:00

    Si Nadia Geerts sait aussi bien faire monter la mayonnaise en politique qu’elle a su le faire pour cette malheureuse histoire d’une page Facebook d’étudiants dont on sait parfois les excès, cela promet ! Depuis sa campagne médiatique autour de cette malheureuse histoire qui aurait pu se régler bien autrement je ne peux avoir la moindre confiance dans les propos de cette femme. On n’est donc pas étonné qui a fait appel à elle ! (Je ne suis pas étudiante, ni ancienne étudiante de Nadia Geerts vu mon âge mais je crois et tiens à une neutralité incluant le vivre ensemble !!)

  • Posté par Delpierre Bernard, dimanche 20 juin 2021, 12:55

    @tetaz thelen irene, concernant le vivre ensemble? cela ne fonctionne que si l'on adopte une attitude de prudente réserve, antichambre de la dhimmitude et donc de la soumission. L'histoire nous a appris que tous les extrémismes ont su utiliser (de temps en temps) le langage apaisant pour appâter et endormir l'adversaire et ensuite l'écraser. Libre donc à vous de vous complaire dans une désarmante naïveté...

  • Posté par collin liliane, samedi 19 juin 2021, 12:42

    Par ailleurs il est honteux de réduire à un "excès étudiant" les calomnies dégueulasses (notamment de racisme, l'éternelle accusation...) proférées par des étudiants à la suite de l'indignation témoignée par Nadia Geerts lors de la décapitation en pleine rue de Samuel Paty. Pour ceux qui ne seraient pas au courant et que le sujet interpelle, lire: "Il fallait que la vérité soit dite : calomniée par des étudiants, Nadia Geerts est blanchie". Inutile de préciser quelles sont les convictions de ces étudiants, prêts à tout pour sanctionner "tous ceux qui refusent la voie d'Allah".

  • Posté par collin liliane, samedi 19 juin 2021, 12:23

    Il n'y a jamais eu, il n'y a pas et il n'y aura jamais de possibilité de "vivre ensemble" avec des musulmans à qui le coran l'interdit d'ailleurs formellement. V 51. "Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes."

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs