Accueil Société

Comité de concertation: une interdiction de voyage s’appliquera à 27 pays

Selon M. Vandenbroucke, un système plus intense de « contact tracing » (recherche des contacts) sera élaboré d’ici la mi-juillet, remontant à davantage que quelques jours.

Temps de lecture: 2 min

La Belgique introduira cet été une liste de 27 pays vers lesquels il restera interdit de voyager en dépit des assouplissements décidés grâce au recul de la pandémie de coronavirus, a annoncé vendredi le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke.

C’est une décision prise par la conférence interministérielle (CIM) Santé, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse faisant suite à une réunion du Comité de concertation rassemblant les principaux ministres du gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées.

« Aujourd’hui, nous devons bien regarder si nous maintenons les digues grâce auxquelles nous regagnons la liberté suffisamment solide. Cela est lié aux déplacements de voyageurs et le danger d’autres variants », a déclaré M. Vandenbroucke devant la presse.

La liste des pays

La liste approuvée contient le nom de 27 pays : le Royaume-Uni – le seul situé en Europe- ; l’Afrique du Sud, le Botswana, la République démocratique du Congo (RDC), la Jordanie, le Qatar, le Népal, le Brésil, la Bolivie, le Paraguay, l’Inde, l’Uruguay, la Géorgie, le Chili, Trinidad et Tobago, la Colombie, le Bangladesh, l’Ouganda, l’Argentine, le Zimbabwe, l’eSwatini (l’ex-royaume du Swaziland, ndlr), le Lesotho, la Namibie, le Mozambique, le Surinam, le Pérou et le Pakistan, selon les services de M. Vandenbroucke.

Les Belges qui y en reviendront devront toutefois se plier à une quarantaine obligatoire. Une interdiction d’entrée s’applique aux personnes qui ne vivent pas en Belgique, avec cependant une exception pour les diplomates et les personnes dans le secteur des transports, par exemple, avec également une quarantaine.

Selon M. Vandenbroucke, un système plus intense de « contact tracing » (recherche des contacts) sera élaboré d’ici la mi-juillet, remontant à davantage que quelques jours.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Bastidon Pauline, samedi 26 juin 2021, 9:00

    Encore une fois, les voyages sont identifiés comme une menace... je veux bien pour les pays à l'origine de certains variants - quoique cela devienne de plus en plus illusoire dans la mesure où les variants passent quand même. Mais pourquoi des pays comme la Namibie??? Sa densité de population est faible, quel serait le réel danger pour les touristes? Et plus encore, comment expliquer ces restrictions pour les personnes vaccinées ? On nous rassure d'un côté en nous disant que les vaccins (du moins Pfizer/Moderna) protègent efficacement contre les variants, et ensuite, on envoie le message opposé... La vraie raison de ces restrictions : booster le tourisme en Europe et s'assurer que les européens dépensent leur argent pour remettre à flot des secteurs sinistrés. Car il faudra qu'on m'explique en quoi un safari avec juste un guide, testé et masqué, peut représenter un plus grand danger pour la société que les attroupements sans masque dans le centre de Bruxelles et le métro. Par ailleurs, belle idée que de priver tout un tas de pays dont une des resources premières est le tourisme de touristes. Qu'on ne s'étonne pas ensuite de voir une recrudescence du braconnage, et une plus grande précarité dans beaucoup de pays d'Afrique.

  • Posté par Virlet Bruno, dimanche 20 juin 2021, 15:31

    A tous, Je maintiens simplement que l'article est mal ficelé, à double sens et sans recherches sur les conséquences pour le touriste lambda (que je suis). Un copié collé que l'on trouve trop souvent dans la presse francophone. J'ai été ulcéré par cette information déformée car je suis concerné pour un voyage proche dans l'un de ces 27 pays ; zut, après x reports, le conseilleur n'est pas le payeur. Au crédit de la presse, la com' de la Conférence IM n'est pas terrible non plus, et il faut un bon journaliste pour les détails. Ce que je voulais aussi souligner, même si je peux intégrer les 10 jours de quarantaine au retour, même vacciné 2 doses, on reste un pestiféré pour les pays "à risque variant" (tu parles...). Maintenant les modalités ne sont pas encore connues. Ayez confiance. PS: Bon courage aux supporters qui iront à Wembley (assumez ou trichez)

  • Posté par RENARD Michaël, dimanche 20 juin 2021, 12:07

    On nous rabat les oreilles en disant que la vaccination va tout (ou presque tout) régler. La plupart des personnes vaccinées pensent que, parce qu'elles ont reçus leurs 2 doses (puis ce sera 3 puis une chaque année, ne nous leurrons pas), elles sont "tranquilles". Dès lors, elles se libèrent de toutes contraintes.

  • Posté par Virlet Bruno, dimanche 20 juin 2021, 8:39

    On peut s'y rendre, le prix à payer est la quarantaine et les 2 tests ; question dans ce cas : ne feraient-ils qu'une confiance très relative dans les vaccins ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 20 juin 2021, 10:23

    Derniers chiffres concernant la vaccination des plus de 18 ans : ayant reçu deux doses et correctement protégés 37,7% ; et par conséquent "encore mal" ou "pas du tout" protégés (surtout contre le variant indien - dit delta - qui tend à s'imposer actuellement) 62,3%... Faut-il vraiment chercher plus loin, et soi-disant "douter" des vaccins ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko