Déconfinement: des assouplissements le 27 juin, en attendant le Codeco de la délivrance

Pour la délivrance, la vraie, il faudra attendre le prochain comité de concertation, fixé au 16 juillet, voué à programmer l’ouverture tous azimuts, ou presque, pour le 30 juillet. En somme, à tourner la page Covid. Si tout va bien en termes d’indicateurs sanitaires (attention au variant delta), et si la campagne de vaccination progresse, comme prévu. Rendez-vous, donc, le 16 juillet.

En attendant, le Codeco de vendredi apparaît comme une répétition générale. On assouplit tous azimuts avant d’ouvrir tous azimuts.

Le foot s’en mêle

Et le foot s’en mêle, l’Euro a un effet accélérateur sur l’opération déconfinement : pour englober les huitièmes de finale, dont – mais pas que – le possible match de la Belgique à ce stade de la compétition, les mesures qui devaient être mises en œuvre au premier juillet le seront dès le 27 juin, et elles sont accentuées au passage.

Ainsi, pour ce qui concerne la « bulle sociale » à domicile, elle passera de 4 à 8 personnes, en plus du foyer familial, enfants de moins de 12 ans non compris.

Même topo dans l’horeca, où l’on autorisera, le 27 juin toujours, 8 personnes par table.

Les établissements pourront rester ouverts jusqu’à 1 heure du matin, dedans et dehors, histoire de ne pas interrompre les tirs ou but. On autorisera l’usage de plexiglas sur les terrasses, comme alternative à la règle imposant une distance de 1,5 mètre entre les tablées. Le service à domicile est également autorisé jusqu’à 1h. Les sports de café (billard, snooker, fléchette, kicker…) et les jeux de hasard dans les bars et restaurants seront autorisés moyennant l’utilisation obligatoire du masque. Le nombre de clients admis à l’intérieur par banquet ou réception ne connaît plus de limite.

Déconfinement, toujours : il n’y aura plus de limites pour les hébergements touristiques pouvant accueillir plus de 15 personnes. Et l’on supprimera la limitation du nombre de personnes avec qui vous pouvez faire du shopping.

Pré-délivrance, clairement : l’interdiction de rassemblement sur la voie publique et l’espace public prendra fin au 27 juin. Tout comme les restrictions ayant trait aux manifestations.

L’événementiel respire

L’événementiel respire lui aussi, comme prévu. Même s’il n’est pas totalement fixé sur son sort… Les événements en intérieur pourront accueillir 2.000 personnes dès le 27 juin, avec masques, places assises et distanciation sociale. On pourrait monter jusqu’à 4.000 personnes, pour les événements test, lorsque tout se déroule sous le régime du « covid safe ticket », le fameux test rapido à l’entrée. A l’extérieur : là, on autorisera 2.500 personnes, et l’on pourrait monter jusqu’à 5000 personnes, pour les événements test, lorsque tout se déroule sous le régime du « covid safe ticket ».

Pour ce qui concerne les cérémonies de mariage, il n’y aura plus de limites spécifiques, ce sont les règles de l’horeca qui s’appliqueront. Attention : danse interdite. On confie qu’il ne sera pas possible de… prendre des « vins d’honneur » debout. Santé quand même !

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous