Présidentielle en Iran: l’ultraconservateur Ebrahim Raïssi donné vainqueur

L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi.
L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi. - AFP.

L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi a remporté la présidentielle iranienne de vendredi au premier tour avec plus de 62% des voix, selon des résultats officiels partiels publiés samedi en fin de matinée.

Sur 28,6 millions de bulletins dépouillés, M. Raïssi a obtenu «plus de 17’800’000» voix, a déclaré Jamal Orf, président de la Commission nationale électorale lors d’une conférence de presse à Téhéran. Le corps électoral compte cette année plus de 59,3 millions d’Iraniens, âgés de 18 ans et plus.

Les Iraniens ont élu un nouveau président au premier tour, avait déclaré plus tôt samedi le président sortant Hassan Rohani, avant l’annonce des résultats officiels.

« Mes félicitations officielles viendront plus tard »

«Je félicite le peuple pour son choix», a déclaré M. Rohani dans un discours télévisé. «Mes félicitations officielles viendront plus tard, mais on sait qui a eu suffisamment de voix lors de cette élection et qui est élu aujourd’hui par le peuple», avait ajouté le chef du gouvernement, sans citer le nom du vainqueur.

Dans des messages sur Instragram, sur Twitter ou relayés par les médias iraniens, le député Amirhossein Ghazizadeh-Hachémi, l’ex-commandant en chef des Gardiens de la Révolution Mohsen Rézaï et l’ancien président de la Banque centrale Abdolnasser Hemmati, concurrents de M. Raïssi, ont reconnu à leur manière sa victoire.

Selon les médias d’Etat, le dépouillement est encore en cours en début de matinée. Les chiffres de la participation et les résultats définitifs sont attendus avant midi (09h30 HB).

Sur le même sujet
ÉlectionsIranTéhéran
 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous