Accueil Monde France

Une rave party dégénère en France: 5 gendarmes blessés et un jeune de 22 ans perd une main

Une rave party illégale dégénère à Redon, en France. 5 gendarmes ont été blessés et «un jeune de 22 ans a perdu une main», selon le préfet d’Ille-et-Vilaine.

Temps de lecture: 1 min

Cinq gendarmes ont été blessés lors de l’intervention pour disperser une rave party illégale à Redon (Ille-et-Vilaine) et un jeune participant «de 22 ans a perdu une main», a annoncé samedi matin le préfet d’Ille-et-Vilaine Emmanuel Berthier.

Deux gendarmes ont été évacués à l’hôpital de Redon, a-t-il précisé, en dénonçant «des heurts d’une grande violence». «1.500 personnes», selon le préfet, s’étaient donné rendez-vous pour une rave party en hommage à Steve Maia Caniço, décédé à Nantes il y a deux ans lors de la Fête de la musique, en tombant dans la Loire au moment de l’intervention de la police.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Albin S. Carré, samedi 19 juin 2021, 23:30

    La volaille française a encore frappé! Je me souviens d'un ancien slogan toujours aussi actuel si pas plus tel "CRS SS".

  • Posté par Borsu Patrice, samedi 19 juin 2021, 18:16

    Bien fait pour ce gamin de merde.

  • Posté par Albin S. Carré, samedi 19 juin 2021, 23:25

    Vous devriez éviter de quitter votre sarcophage, vous ne pouvez vous souvenir que votre boite crânienne a été évidée en son temps...

  • Posté par Van Obberghen Paul, samedi 19 juin 2021, 19:50

    Vous n'êtes peut-être plus un gamin, mais pour ce qui est de la merde, vous m'excuserez de qualifier votre commentaire de la même substance.

  • Posté par Van Obberghen Paul, samedi 19 juin 2021, 15:49

    Il y a un profond malaise en France (et pas que!) et ce genre d'incident va se répéter. Les gilets jaunes, qui en était la 1ère manifestation, n'ont pas disparu avec la Covid, seulement assoupis. C'est un malaise confu, difficile à définir, mais qui indique que la Démocratie vit bien ses derniers moments. La Démocratie ne parvient plus à démontrer son absolue nécessité, et un grand nombre de personnes n'y croit tout simplement plus. Ceux-là sont prêts à porter au pouvoir un·e autocrate qui leur fera croire n'importe quoi, qu'ils croiront sans broncher tant qu'on les "débarrasse" de cette démocratie qui ne fait plus rien de bon pour eux et ne les protège plus. C'est déjà bien en marche aux Etats-Unis et, même en Europe, avec la Pologne et la Hongrie, qui s'éloignent de plus en plus de l'état de droit. Le tout, avec une Europe totalement impuissante à freiner ces dérives. Inmanquablement, cela nous gagne aussi. En France, Macron est haït pire que Sarkozy l'a jamais été. Marine Le Pen sera en 2022 la 1ère Présidente de la République et sans doute la dernière de la 5e. Ce qui viendra après n'aura plus rien à voir avec la vision républicaine de De Gaule. On peut s'attendre alors à une France ressemblant de plus en plus à la Hongrie de Orban où aux Etats-Unis de Trump, qui reviendra sans doute, sous une forme ou une autre, si ce n'est en personne. Il faut s'y préparer car, à mon sens, c'est innéluctable. La Démocratie se meurt et il semble que bien peu la regretteront.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une