L'Allemagne bat le Portugal et se relance dans le groupe de la mort (2-4)

FBL-EURO-2020-2021-MATCH24-POR-GER (3)
AFP

L’Allemagne a dominé le Portugal avec une victoire 2-4 pour la 2e journée du groupe F de l’Euro samedi à Munich. Menés 1-0 après le but de Cristiano Ronaldo (15e), les Allemands ont profité de deux buts contre leur camp de Ruben Dias (35e) et Raphael Guerreiro (39e) et des réalisations de Kai Havertz (51e) et Robin Gosens (60e) pour inverser la tendance. Diogo Jota avait ensuite réduit la marque (67e). L’Allemagne s’empare de la 2e place du groupe F avec 3 points, le même total que le Portugal, 3e. La France (4 points) occupe la tête du groupe après son partage 1-1 contre la Hongrie, 4e avec 1 point.

Après sa défaite contre la France lors de la 1re journée, l’Allemagne débutait la rencontre avec le pied sur l’accélérateur. Sur leur première occasion, les Allemands ouvraient le score via Robin Gosens. Seulement, le but était annulé par le VAR pour une position de hors-jeu de Serge Gnabry, en position illicite au moment du centre de Matthias Ginter (5e).

La ’Mannschaft’ faisait le siège du camp portugais mais était surprise sur un contre. Après un corner dégagé par Cristiano Ronaldo, Bernardo Silva remontait le terrain avant de lancer Diogo Jota en profondeur. Le joueur de Liverpool glissait ensuite le cuir à Ronaldo qui n’avait plus qu’à glisser le cuir au fond (15e). Le capitaine portugais inscrivait son troisième but dans le tournoi.

L’Allemagne ne se laissait pas abattre et repartait immédiatement à l’assaut du but portugais. Les troupes de Joachim Löw étaient finalement récompensées par un but égalisateur. Sur un centre de Gosens, Ruben Dias, au duel avec Kai Havertz, envoyait malencontreusement le ballon dans ses propres filets (35e). Dans la foulée, les Allemands profitaient d’un nouveau but contre-son-camp des Portugais pour prendre les commandes. Kimmich redressait in extremis le ballon en direction de Gnabry mais c’est Raphael Guerreiro qui envoyait le ballon dans son but (39e).

La défense portugaise aux abois

L’Allemagne débutait la seconde comme la première et prenait deux buts d’avance grâce à Havertz. Esseulé sur le flanc gauche, Gosens avait tout le temps de centrer en direction d’Havertz qui glissait le ballon dans les filets (51e). La défense portugaise était aux abois et oubliait une nouvelle fois Gosens dont la reprise de la tête fusiillait Rui Patricio (60e).

Dans les cordes, le Portugal faisait preuve d’un sursaut d’orgueil et réduisait le score via Jota, présent à la retombée d’un centre de Ronaldo (67e). En fin de match, seule une frappe de Renato Sanchez sur le poteau (78e) venait encore inquiéter la défense allemande.

Avec cette victoire, l’Allemagne rabat les cartes dans le groupe F. La Mannschaft passe 2e avec 3 points et revient à une unité de la France, leader avec 4 points et accrochée plus tôt samedi par la Hongrie (1-1). Le Portugal glisse à la troisième place avec 3 points, devant la Hongrie, 4e avec 1 point.

La troisième et dernière journée du groupe F sera donc importante pour le classement et la qualification pour les huitièmes de finale. L’Allemagne affrontera la Hongrie à Munich tandis que la France et le Portugal en découdront à Budapest dans le remake de la finale de l’Euro 2016. Les deux rencontres sont programmées le 23 juin à 21h00.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous