Euro 2020

Les larmes de Marco Rossi, le sélectionneur hongrois, après le partage contre la France

Les larmes de Marco Rossi, le sélectionneur hongrois, après le partage contre la France

Le volcan brûlant de la Puskas Arena s’est refermé sur l’équipe de France, tenue en échec samedi à Budapest (1-1) par une équipe hongroise surchauffée par ses fervents supporters et ravie de retarder la qualification des champions du monde pour les huitièmes de l’Euro.

En pleine confiance après son succès inaugural contre l’Allemagne à Munich (1-0), les Bleus ont subi une inattendue piqûre de rappel, éreintés par les températures caniculaires de l’après-midi hongroise et assommés par les chants vibrants des 55.998 supporters de la seule enceinte de la compétition remplie à 100%.

En conférence de presse d’après match, Marco Rossi, le sélectionneur hongrois, a laissé échapper quelques larmes au moment d’évoquer la prestation de ses troupes contre le champion du monde en titre. « Les joueurs ont très bien joué tactiquement, avec coeur et courage. On félicite souvent les entraîneurs dont les équipes gagnent, mais ce sont les joueurs qui sont en première ligne et qui gagnent. Avant ce match j'étais un peu inquiet, j'étais certain que la France gagnerait, car elle a des joueurs fantastiques. Mais peut-être que Dieu était avec nous aujourd'hui. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • La fresque en l’honneur de Rashford à Withington, un quartier de Manchester, a été vandalisée à la suite de son tir au but manqué.

    Par Julien Raspiller

    Euro 2020

    Angleterre: quand le racisme devient une affaire d’État

  • AFP

    Euro: l’Italie brise le rêve anglais

  • S’il pense au Qatar, Mancini doit déjà identifier un remplaçant à Chiellini qui aura 37 ans en août. @Vincenzo Pinto/AFP.

    Par Rocco Minelli

    Euro 2020

    L’horizon du visionnaire Mancini

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous