Accueil Monde Amériques

Coronavirus: le Brésil franchit le seuil des 500.000 morts

Le taux d’occupation des lits dans les unités de soins intensifs dépasse 80 % dans 19 des 27 Etats du pays et 90 % dans huit d’entre eux, a précisé la Fiocruz.

Temps de lecture: 2 min

Le Brésil, deuxième pays le plus endeuillé par le Covid-19 derrière les Etats-Unis, a franchi samedi le seuil des 500.000 morts, a annoncé le ministre de la Santé.

« 500.000 vies perdues à cause de la pandémie qui touche notre Brésil et le monde », a tweeté Marcelo Queiroga, sans préciser le bilan des dernières 24 heures. Vendredi, son ministère avait recensé 498.499 décès, avec une moyenne quotidienne de plus de 2.000 décès au cours des sept derniers jours.

Selon le Consortium des médias, qui réunit les principaux groupes de médias du pays et établit un bilan quotidien sur la base des rapports des gouvernements régionaux, 500.022 décès étaient recensés samedi après-midi.

Nouveau pic d’infections

Le Brésil, qui compte 212 millions d’habitants, a connu en début d’année une mortelle deuxième vague avec plus de 4.000 décès par jour. Il craint d’être frappé par une troisième vague, le nombre d’infections connaissant un nouveau pic.

Le taux d’occupation des lits dans les unités de soins intensifs dépasse 80 % dans 19 des 27 Etats du pays et 90 % dans huit d’entre eux, a précisé la Fiocruz.

Selon les données officielles, 29 % de la population a reçu une injection et seulement 11,36 % est complètement vaccinée.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, jeudi 24 juin 2021, 7:39

    Toujours une petite gripette pour Bolsonaro?

  • Posté par Moriaux Raymond, dimanche 20 juin 2021, 9:49

    De combien ces chiffres sont-ils sous-évalués ?

  • Posté par Termam Alexis, dimanche 20 juin 2021, 15:47

    Difficile à dire pour l'instant. Tant qu'il n'y aura pas une comparaison générale des décès entre plusieurs années covid et non-covid, le chiffre actuel de 500.000 ne représente que la fourchette basse. Au Pérou, ils ont triplé le nombre en changeant la méthode de comptabilisation.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 19 juin 2021, 23:25

    Une fois pour toutes, les électeurs ont choisi Bolsonaro. Qu'ils assument! Et que ceux qui n'ont pas voté se réveillent pour la prochaine fois. Merde à la fin!

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une