Euro 2020: Kylian Mbappé victime du comportement raciste du public hongrois

FBL-EURO-2020-2021-MATCH23-HUN-FRA
AFP

Kylian Mbappé a été régulièrement malmené par les supporters hongrois lors du deuxième match de poule de la France à l’Eurooe de football, samedi après-midi à la Puskas Arena de Budapest, samedi. Lorsque l’attaquant français s’emparait du ballon, des bruits de singe se faisaient régulièrement entendre du côté hongrois. Les champions du monde français n’ont fait qu’un partage 1-1 avec la Hongrie.

Outre Mbappé, dont le père est d’origine camerounaise, des insultes ont également été adressées à Karim Benzema dont les racines sont algériennes.

Le public de Budapest s’est déjà fait entendre lors du premier match de groupe de la Hongrie, mardi dernier contre le Portugal. Il y avait alors beaucoup d’hostilité envers Cristiano Ronaldo. La Puskas Arena est le seul stade de ce championnat européen dont la capacité peut être pleinement utilisée. Tant contre le Portugal que contre la France, il y avait plus de 55 000 supporters, principalement hongrois, dans les tribunes. Par le passé, la Hongrie a été régulièrement sanctionnée par les autorités du football pour le racisme de ses supporters. Il n’est pas encore clair si l’UEFA va maintenant enquêter.

En début de semaine, le Parlement hongrois a adopté une loi interdisant la « promotion » de l’homosexualité et du changement de sexe auprès des jeunes jusqu’à l’âge de 18 ans. Le gouvernement du Premier ministre Viktor Orbán considère cette législation comme un moyen de défendre le bien-être des enfants, mais ses détracteurs parlent d’une atteinte à la liberté d’expression.

Les Hongrois jouent leur dernier match de groupe mercredi, contre l’Allemagne à Munich. Le conseil municipal de Munich espère que le stade sera éclairé aux couleurs de l’arc-en-ciel lors du match. Il a demandé au maire Dieter Reiter de faire pression sur l’Union européenne de football (UEFA) en ce sens. L’Allianz Arena du Bayern Munich peut être éclairée de l’extérieur en plusieurs couleurs. Par le passé, le stade a souvent arboré les couleurs de l’arc-en-ciel, symbole de la diversité. Une pétition en ligne ayant le même objectif a obtenu 50.000 signatures.

Manuel Neuer, le capitaine de l’équipe allemande, joue toujours au championnat d’Europe avec un bandeau aux couleurs de l’arc-en-ciel autour du bras.

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous