Accueil Société

Le corps de Jürgen Conings retrouvé: «Les politiciens doivent en tirer une leçon»

Le député N-VA réagit après la découverte du corps du militaire.

Temps de lecture: 1 min

Le corps de Jürgen Conings a été retrouvé près du bois de Dilsen à Dilsen-Stokkem. C’est le bourgmestre de Maaseik, Johan Tollenaere (Open Vld), qui y a remarqué une forte odeur de cadavre en décomposition durant une randonnée en VTT et transmis les coordonnées aux autorités.

« Les politiciens doivent tirer une leçon de cette histoire, à la fois sur l’extrémisme et la lutte contre la radicalisation, et sur l’accompagnement psychologique à apporter auprès des militaires, surtout après une mission militaire à l’étranger », a réagi Theo Francken (N-VA).

Le député N-VA estime que « plus d’argent est nécessaire pour la Défense afin qu’elle redevienne viable et humaine ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Theys Jos, dimanche 20 juin 2021, 21:44

    Une étude américaine démontre q'aux US on déplore 100.000 suicides des vétérans depuis 9/11, cad 22 par jour (fiatjustitia.nl). Ce soldat belge n'était pas immune pour les blessures psychiques dont il a été frappé pendant les 11 missions de guerre qu'il a accompli pour sa patrie, généralement des conflicts ou l'islam fait parti du problème. Quand De Crem a demandé des moyens pour préparer les soldats au retour à une vie normale, c'était trop cher. Mais quand JC a eu une prise de bec sur internet, l'armé l'a puni, muté et a retiré son avis de sécurité. Quand on a refusé sa demande pour commencer un fitness il a craqué. Il est devenu "ennemi de l'état, fasciste radicalisé, terroriste dangereux parce qu'il connaissait quelqu'un qui connaissait quelqu'un qui était condamné pour ces idées. Son dernier crime a été d'aller mourir en dehors du périmètre de recherche. Heureusement Van Quickenborne a senti un fort odeur de presse. Immédiatement il a fait confisquer tous les micros et caméras pour garnir son chapeau. Hélas le problème fondamental du stress de guerre n'est pas de sa responsabilité.

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 20 juin 2021, 22:52

    Une fois n'est pas coutume, je suis d'accord avec vous même si j'ai oublié cet aspect dans mon commentaire précédent. Une réflexion s'impose en effet sur le retour à la vie civile des militaires qui ont participé aux missions à l'étranger. Une fois de plus, la Belgique joue chichement sur la dépense (Justice, Défense, enseignement, etc...). Avoir multiplié les institutions dans ce pays a conduit à un failed state. Nous avons un Etat coûteux et inefficace. Une réflexion s'impose en profondeur, au delà des dispositions sécuritaires élémentaires qui ont clairement fait défaut dans la chaîne de transmission de l'information.

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 20 juin 2021, 20:01

    @Paul Van Obberghen, je ne pense pas que Mme la ministre soit la principale fautive dans cette affaire. Tant s'en faut. Doit-elle symboliquement démissionner pour marquer le coup? J'ai été moi même souvent de cet avis. Aujourd'hui, la question que je me pose, c'est celle de l’efficacité. Le SPF défense a-t-il besoin d'un xième changement de ministre? Douteux. Ce département a surtout besoin d'être repris en main. Les leçons de l'affaire Conings doivent être tirées et elles seront d'autant mieux tirées par une ministre qui a senti le vent du boulet et espérera sans aucun doute ne pas revivre une seconde fois cette scène grotesque. Évitons d'en faire une affaire politicienne. A cet égard, je reconnait que votre commentaire est équilibré en faisant remarquer que le MR et la NVA ne peuvent pas trop la ramener étant eux même comptables du l'état de ce département. Il y a eu négligence. On l'a vu récemment en France, il y a quelques années aussi en Allemagne. Le département de la défense par nature est un risque. Il attire les profils radicaux (en particulier de l'extrême droite) et il est évidemment sensible avec les armes disponibles. Il faut donc comme en Allemagne resserrer les boulons. Pour ma part, je veux surtout des réformes. Évitons de demander des têtes ou alors celles qui sont réellement concernées. Il faut par exemple ici tirer au clair le fait que l'information transmise par l'OCAM ne soit pas remontée à qui de droit. Ca c'est important, et là oui, il y a lieu d'agir (voir de faire tomber une tête). Evitons les symboles qui ne font que le cirque médiatique 48h enfumant la question de fond.

  • Posté par Van Obberghen Paul, dimanche 20 juin 2021, 16:46

    Theo Francken oublie un peu rapidement que le ministère était sous tutelle de la NVA pendant 4 ans, de 2014 à 2018 avec Steven Vandeput et brièvement Sander Loons (Didier Reynders (MR) ensuite). Sur le fond, il n'a pas tord. C'est un terrible échec pour la Défense et un révélateur douloureux du manque de connection entre un ministère et l'administration qui il a en charge, puisque le mal n'est sans doute pas limité à la Défense. Y consacrer plus d'argent ne règlera pas le problème de fond. Les méthodes ne sont de toutes évidences pas à la hauteur, et je ne pense pas que cela soit un simple problème d'argent. La ministre serait bien inspirée de présenter sa démission. Certes, la Ministre n'est pas en poste depuis longtemps, mais elle aurait dû être informée plus tôt des problèmes structurels de son ministère, et au minimum s'en enquérir, ce qu'elle ne semble pas avoir fait. "Gouverner, c'est prévoir" dit-on. Une fois de plus, encore un bel exemple qu'en Belgique, comme ailleurs, on "gère la crise" au présent sans anticiper la suivante.

  • Posté par LAURENT Christian, dimanche 20 juin 2021, 18:58

    Je ne vois aucune raison pour laquelle la Ministre devrait démissionner !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko